Le numéro 1 de l’UFR « victime d’invectives » : Ce que Baidy Aribot demande à Cellou Dalein

0
294
Alliés d'hier, ennemis d'aujourd'hui
Alliés d’hier, ennemis d’aujourd’hui

La dernière livraison d’un journal hebdomadaire consacre assez de lignes sur le président de l’UFR. Ces lignes sont jugées « injurieuses » par l’honorable Baidy Aribot qui fait une demande plutôt au camp de l’ancien allié, Cellou Dalein Diallo.

 

Je demande au président Cellou, très humblement, avec tout le respect que je lui dois, de rappeler à l’ordre ses militants, sympathisants et autres personnes qui le soutiennent. Ce n’est pas de la peur mais nous pensons qu’ayant été ensemble dans l’opposition et encore mieux étant toujours au sein de l’opposition… parce que nulle part, l’UFR n’a dit qu’il quittait l’opposition ou bien qu’il soutenait le pouvoir » plaide le député uninominal UFR de Kaloum dans une interview chez Guinéenews.

Depuis sa réponse par la négative à une question d’une radio de la place, lui demandant s’il est prêt à rejoindre Cellou Dalein Diallo au second tour, les partisans de Sidya Touré et de l’UFDG se regardent à chiens de faîence. La voie de la presse est le nouvel espace de combat.

Quand j’ai lu l’Observateur, j’étais outré, très mal à l’aise. Que des positionnements politiques ouvertement exprimés, dérangent, conduisent à  des dérapages aussi graves voire à des débats de caniveaux, j’avoue que je suis profondément attristé et indigné. Je pense que cela est anormal et inacceptable. Surtout qu’en cela vient des proches, sympathisants ou partisans d’un parti allié. Je demande alors à ce que cela cesse immédiatement » insiste Honorable Aribot.

Cette guerre fratricide au sein de l’opposition au sein de l’opposition, nous l’avions déjà écrit, est un boulevard dans lequel Alpha Condé se promènera pour reprendre le palais Sèkhoutouréyah.

Ce que le vice-président de l’UFDG, en exil, Bah Oury, a vu en publiant une Tribune dans la presse, il y a quelques jours.

En choisissant de parler à la presse sur ce sujet qui fait des vagues, le député de Kaloum semble donner un dernier ultimatum à ceux qui « dénigrent » leur parti. L’UFR pourra faire quoi au juste contre le parti de Cellou Dalein Diallo?

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici