vendredi, février 23, 2024

Une délégation « restreinte » de l’opposition ira dialoguer

Alliés d'hier, ennemis d'aujourd'hui
Alliés d’hier, ennemis d’aujourd’hui

Au terme d’une réunion tenue mardi à Conakry, la capitale guinéenne, les leaders des principaux partis de l’opposition guinéenne ont trouvé un consensus pour la participation des opposants au dialogue politique dont l’ouverture est prévue pour ce jeudi.

L’opposition compte se faire représenter par une délégation  » restreinte » lors de cette concertation où seront débattus des points portant sur la gestion du processus électoral, a fait savoir porte-parole de l’opposition guinéenne Aboubacar Sylla au sortir de cette réunion.

Depuis la publication du chronogramme électoral a été fixé au 11 octobre 2015, et les élections communales et communautaires pour la fin du premier trimestre de 2016, les opposants guinéens n’a pas cessé de rejeter ce calendrier, appelant à son inversion.

En prélude à ce dialogue, le ministre guinéen de la Justice et Garde des Sceaux, Cheick Sako, a demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) « d’interrompre momentanément ses activités liées aux élections communales pendant une durée maximum de 7 jours », en vue de favoriser la concertation.

Cette suspension des activités de la CENI est un des préalables que l’opposition avait posé, à sa participation au dialogue. La CENI a répondu favorablement à cette demande.

De nombreux observateurs souhaitent que les parties engagées dans ce dialogue parviennent à un accord qui puisse aboutir à la tenue d’élections justes et régulières, car la crispation politique à laquelle on a assisté ces derniers temps, a donné lieu à de violentes manifestations qui se sont soldées par des pertes en vis humaines et des dégâts matériels importants. F

Latest

Economie : en 2024, l’Afrique domine le classement des pays à la croissance forte (BAD)

L’Afrique comptera, en 2024, onze des vingt pays ayant...

Le général Mamady Doumbouya dissout le gouvernement de Dr Bernard Goumou.

Ce lundi, c'est dans un décret lu à la...

Recrutement à la Fonction publique : Le ministre Julien Yombouno incompris !

C'est tout simplement de l'arbitraire pour ne pas dire...

Newsletter

spot_img

Don't miss

Economie : en 2024, l’Afrique domine le classement des pays à la croissance forte (BAD)

L’Afrique comptera, en 2024, onze des vingt pays ayant...

Le général Mamady Doumbouya dissout le gouvernement de Dr Bernard Goumou.

Ce lundi, c'est dans un décret lu à la...

Recrutement à la Fonction publique : Le ministre Julien Yombouno incompris !

C'est tout simplement de l'arbitraire pour ne pas dire...

Sale temps du couple Soul Bang’s à AIBD : une affaire jusqu’au sommet

Conakry, Guinée : c'est au plus haut sommet des...
spot_imgspot_img

Economie : en 2024, l’Afrique domine le classement des pays à la croissance forte (BAD)

L’Afrique comptera, en 2024, onze des vingt pays ayant la croissance économique la plus forte au monde, indique le Groupe de la Banque africaine...

Diplomatie : la Colombie et la Bolivie apportent leur soutien à Lula, qui a dénoncé «un génocide » à Gaza

La crise diplomatique entre Israël et le Brésil pourrait s’étendre en Amérique du Sud. Le président colombien, Gustavo Petro, a apporté, mardi 20 février, son...

Le général Mamady Doumbouya dissout le gouvernement de Dr Bernard Goumou.

Ce lundi, c'est dans un décret lu à la télévision nationale par le secrétaire général Amara Camara que le Président de la Transition, Général...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici