Guinée : la police se plante au sujet de pêcheurs ghanéens

0
475
Boubacar Kassé, Police nationale
Boubacar Kassé, Police nationale

Neuf pêcheurs d’origine ghanéenne dont la pirogue a chaviré au niveau des ïles Kassa, ont été données pour morts par la police guinéenne qui n’a pas porté de gants pour aller dans des affirmations hasardeuses. Le Consul général du Ghana en Guinée dément catégoriquement le porte parole de la police, Boubakar Kassé, qui s’est totalement planté.

 

Au micro de nos confrères de Xinhua, le consul général du Ghana en Guinée, Enerst Abem, a déclaré que ses neuf compatriotes sont en vie.

En croire le diplomate ghanéen, la barque a chaviré en haute mer et les neufs ghanéens ont  passé plusieurs heures dans l’eau grâce à leurs gilets de sauvetage, avant d’êtres repêchés par un autre bateau de pêche.

Xinhua croit savoir  que  des dispositions seraient prises par le consul de Ghana en Guinée en collaboration avec l’Agence de la navigation maritime et les responsables de la société VINA, qui a sauvé la vie des pécheurs, afin de ramener les neufs ghanéens sur le sol guinéen.

La barque avait quitté le port artisanal de Bonfi le 11 juin avec neuf pêcheurs. Depuis, on n’a plus aucune nouvelle d’eux. Lundi, la barque a été retrouvé près de l’île de Kassa, au large de Conakry.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici