Médias : Marco Ibrahim à la conquête de l’AGEPI

0
532
Marco Ibrahim[dropcap]Guinée-Conakry[/dropcap] ; Pour son élection à la présidence de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI) qui est aujourd’hui l’ombre d’elle-même du fait de la mauvaise gestion dont elle a été victime,  le directeur des publications du groupe Guinée70 Multimédia (Fax de Guinée, Podium Magazine, Kolazine, Leconakryka), Ibrahima Sory Bah connu sous le nom de Marco Ibrahim a initié une série de rencontre avec certaines personnalités de la presse guinéenne.

Ce lundi 20 juillet 2015, en compagnie de son directoire de campagne présidé par Alfred Deen Camara, le candidat à la succession d’Hassan Kaba, actuel directeur de la Maison de la Presse de Guinée, s’est entretenu durant une quarantaine de minutes avec le directeur de la publication de Le Populaire, Alpha Abdoulaye Diallo. Peu avant, il a eu un tête-à-tête avec l’administrateur général du groupe de presse Lynx-Lance, Souleymane Diallo.
Ibrahima Sory Bah compte beaucoup sur le soutien de Souleymane Diallo même s’il semble que ce dernier a choisi son camp. Il espère toujours. Surtout que d’après lui, le patron d’un des plus grands groupes de presse  a proposé une nouvelle rencontre avec lui. Le temps pour lui de s’informer au tour de cette élection. Mais si la rencontre avec Souleymane n’a pas porté fruit, celle avec Alpha Abdoulaye a été très fructueuse.
Le directeur de la publication de Le Populaire est un ancien ami de Marco. Ils se sont connus depuis la Fac. Cela ne l’a pas empêché pour autant de lui  dire les franches vérités. Pour la sauvegarde de l’unité de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante, Alpha Abdoulaye Diallo a demandé à son ami, de privilégier le consensus. Ce qu’il aurait d’ailleurs conseillé à l’autre camp.
Mais en attendant, Alpha Abdoulaye Diallo a prodigué d’utiles conseils à Marco qu’il sait capable de diriger l’AGEPI dans l’intérêt supérieur de la presse guinéenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici