Ebola : le Liberia déclaré exempt, régression mais persistance en Guinée et en Sierra Leone

0
553

Bruxelles EbolaL’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la fin de la transmission du virus Ebola au Liberia, où l’épidémie a causé plus de 10.000 cas, dont près de la moitié sont décédés.

Le pays avait déjà été officiellement déclaré exempt d’Ebola le 9 mai 2015, mais le virus était réapparu 50 jours plus tard, le 29 juin 2015. Le statut « Ebola-free » est déclaré après 42 jours sans survenue de cas, soit deux fois la durée maximale d’incubation. Une surveillance active doit toutefois être maintenue pendant encore 90 jours dans ce pays.

En Sierra Leone, un nouveau cas d’Ebola évoluant vers le décès a été confirmé chez une femme âgée d’une soixantaine d’années, alors que deux semaines s’étaient écoulées sans nouveau cas rapporté. La victime résidait dans le comté de Kambia, frontalier avec la Guinée. L’essai vaccinal de phase III, qui se déroule en Guinée avec comme promoteur l’OMS, va être étendu en ceinture chez les contacts et les contacts de contacts de ce décès communautaire.

En Guinée, deux cas confirmés ont été notifiés dans la capitale Conakry et un décès communautaire à Dubréka. Vingt-trois préfectures (Beyla, Boffa, Boké, Dabola, Dalaba, Dinguiraye, Faranah, Fria, Guéckédou, Kankan, Kérouané, Kindia, Kissidougou, Kouroussa, Lola, Macenta, Mali, N’Zérékoré, Pita, Siguiri, Télimélé, Tougué, Yomou) n’ont pas notifié de cas depuis plus de 42 jours. Seule la capitale (Commune de Kaloum) est en alerte pour le suivi de contacts venant d’une autre préfecture. Au total, quatre préfectures ont notifié des cas depuis moins de 42 jours, dont Conakry le 27 août.

Source : Organisation mondiale de la santé et ce bulletin de surveillance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici