Guinée: Le PEDN de Lansana Kouyaté renforcé par une alliance politique

0
387
Alliance PEDN
Le PEDN se renforce !

Guinée-Conakry/Le PEDN de Lansana Kouyaté a signé ce mercredi 9 septembre une convention  qui va au-delà de l’aspect électoraliste avec trois autres formations politiques du pays, a constaté GuinéeTime sur place.

Le PEDN ira à la présidentielle d’octobre prochain avec trois partis politiques- pour le moment- dont le COMUNA (collectif Militant pour l’Unité Nationale), le PUSG (parti de l’unité pour la solidarité de Guinée) et la NSG (Nouvelle société pour la Guinee). Les leaders de ces formations politiques ont paraphé cet après midi, avec le président du PEDN, Lansana Kouyaté, une alliance électorale qui exige la conjugaison des efforts de ces partis politiques en vue de la victoire à la présidentielle prochaine.

Ensemble, ces partis s’engagent aussi à une « cogestion transparente » de la campagne électorale en vue d’une « renaissance » en faveur du peuple de Guinée.

Mains dans les mains, ces quatre leaders politiques se sont présentés à leurs bases, à l’issue de la signature des documents d’alliance.

« Cette alliance matérialisera les espoirs que le parti fonde pour l’intérêt de la Guinée. Nos  partis partagent un idéal commun de bonheur pour le peuple » affirme Vheick Ahmed Tidiane Camara de la NSG.

Pour lui, Lansana Kouyaté a «fait renaître l’espoir dans le cœur des guinéens lors de son passage à la Primature. »

Le président de Comuna, Aboubacar Sidiki Diaby, qui se présente comme un des fondateurs du RPG- parti au pouvoir- et transfuge du PUP, ancien parti au pouvoir, croit dur comme fer que Lansana Kouyaté doit succéder à Alpha Condé. « C’est l’homme qu’il faut actuellement à la Guinée », martèle-t-il. Comme dans l’Armée, il appelle le peuple de Guinée à « préparer la relève de la sentinelle ».

« Ce jour du 9 septembre  restera comme le 1er pas d’une grande et belle aventure….Il marque la réunion des femmes et hommes de conviction pour tirer le peuple vers la prospérité » se réjouit le leader du PEDN…

« Ce  groupe n’est contre personne, mais il est contre quelque chose: la malgouvernance, le sous emploi des jeunes, le désarroi des femme , l’insécurité etc.. » dénonce-t-il.

Selon des sources proches de Lansana Kouyaté, au délà de l’aspect simplement électoraliste, ces partis politiques pourraient fondre au PEDN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici