Guinée : « La Journée Mondiale de la Jeune fille sera différée » (Communiqué)

0
206
Sanaba kaba CEDEAO NY
Mme Sanaba kaba est ministre de l’Action Sociale

Guinée-Conakry/ La célébration de la Journée mondiale de la Jeune fille, le 11 octobre, coïncide avec l’élection présidentielle en Guinée. Ce qui pousse le ministère en charge des Affaires sociales à reporter sa célébration à une date qui sera la « mieux indiquée ». Lisez la Déclaration de la Ministre de l’Action Sociale sur cette journée.

 

Déclaration de Madame la Ministre  de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance à l’occasion du  11 Octobre 2015, Journée internationale de la Jeune Fille.

Le 11 Octobre 2015, la Communauté Internationale célébrera la Journée Mondiale de la Jeune Fille.
La commémoration de cet événement important est placée sous le thème «le Pouvoir des adolescentes, vision 2030 ».

En Guinée, la célébration de cette journée pour l’année 2015 coïncide avec le vote de l’élection présidentielle du 11 Octobre 2015. C’est pourquoi elle sera différée pour une date mieux appropriée.

En choisissant cette thématique, les Nations Unies voudraient interpeller les Etats membres à placer la situation des jeunes filles au cœur des priorités nationales, en leur consacrant une politique et des programmes spécifiques dans une perspective d’égalité de Genre en terme d’accès aux opportunités d’exercice de pouvoir économique, politique, Juridique et socioculturelle.

Chers Compatriotes,

L’atteinte d’un tel objectif nécessite des stratégies d’encadrement en vue du renforcement des capacités intellectuelles et professionnelles des adolescentes, ainsi que la prise en compte effective de leurs droits fondamentaux.
A cet égard, le Gouvernement Guinéen a souscrit à des engagements internationaux qui l’ont conduit : à l’adoption et à la mise en œuvre de la politique nationale pour la scolarisation de la jeune fille, dont le taux brut est passé de 79% en 2008 à 82.1% en 2013 au niveau primaire. Au niveau secondaire, ce taux est passé de 31.9% en 2008 à 37.9% en 2013.

L’avancée significative de cette politique de scolarisation des adolescentes s’est traduite par l’obtention du prix de Lauréat en Science Expérimentale au Baccalauréat Session 2015, par une fille du nom de Marlyatou DIALLO,.

Cette fille a bénéficié du programme « Un Etudiant, une Tablette », mis en place par le Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat.

Toujours dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de promotion des filles, d’autres actions ont été développées notamment :
– La mise en place et le fonctionnement du parlement des enfants dont 73 filles sur 114 députés Juniors;
– La mise en œuvre du programme d’alimentation scolaire qui a permis le maintien de nombreuses jeunes filles à l’école ;
– La mise en œuvre du programme national de lutte contre les MGF/Excision, les mariages précoces et forcés à travers les campagnes de sensibilisation ;
– La mise en œuvre de stratégies de lutte contre les Violences Basées sur le Genre en milieu scolaire notamment ;
– La construction des Centres d’Autonomisation des Femmes et Filles pour la formation professionnelle et l’alphabétisation des filles dans les régions administratives et à Conakry.

Chers Compatriotes,

A l’horizon 2030, la vision de notre pays serait que la Société Guinéenne soit :
– Une société où les filles sont à 100% scolarisées ;
– La déperdition des filles est de 0% ;
– L’excision, le mariage forcé et précoce sont totalement éradiqués ;
– Les mécanismes de suivi des filles sont renforcés et très opérationnels ;
– L’égalité de Genre est devenue un mode de vie, une réalité.

La matérialisation de cette vision permettra à la Guinée, de relever le défi pour l’édification d’une Société harmonieuse, juste et équitable avec la participation de toutes et de tous.

Je saisis l’opportunité, au nom de toutes les adolescentes de Guinée pour remercier le Pr. Alpha CONDE, qui a bien voulu dédier son mandat aux jeunes de Guinée y compris les adolescentes.
Aussi, pour préserver l’intégrité physique et psycho-sociale de nos adolescents et adolescentes, je lance un appel important à tous les parents Hommes et femmes de redoubler d’effort pour l’encadrement stricte des jeunes, exposés à toutes sortes de violences en cette période électorale.
Enfin, je tiens à remercier l’ensemble des Partenaires pour les efforts qu’ils n’ont cessé de fournir pour accompagner le Gouvernement dans la réalisation des actions de promotion de la jeune fille dans notre pays.

Vive la Journée Internationale de la Jeune Fille.
Vive la Coopération Internationale.

Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici