Lassana Diarra des Bleus a perdu « une grande soeur » dans les attentats

0
363

Lassana-Diarra1 FranceLassana Diarra, qui était sur la pelouse du Stade de France vendredi soir lors de France-Allemagne, a eu la douleur de perdre une cousine au cours des attentats meurtriers qui ont frappé la capitale et sa banlieue.

Contrairement à Antoine Griezmann, qui s’était vivement inquiété pour sa soeur, présente au désormais tristement mémorable concert du Bataclan, Lassana Diarra n’a pas eu la chance de pouvoir accueillir une bonne nouvelle en retour de son angoisse. Le milieu de terrain de l’équipe de France a en effet été directement touché par le deuil vendredi soir, au sortir des terribles attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, pendant qu’il participait à la rencontre entre les Bleus et l’Allemagne au Stade de France (2-0).

Asta Diakité, une cousine du Tricolore, fait en effet partie des 128 victimes actuellement recensées après les tueries qui ont plongé Paris dans la peur et l’effroi.

« Ma cousine, Asta Diakité, figure parmi les victimes de l’une des fusillades ayant eu lieu hier, comme des centaines d’autres Français innocents, confirme le taulier de l’OM sur Twitter. Elle a été pour moi un repère, un soutien, une grande soeur. »

L’ancien joueur du Real Madrid ou de Chelsea ne souhaite pourtant surtout pas s’apitoyer sur son sort et lance dans la foulée un appel. « Dans ce climat de terreur, il est important pour nous tous, qui sommes représentants de notre pays et de sa diversité, de prendre la parole et de rester unis face à une horreur qui n’a ni couleur ni religion. Défendons ensemble l’amour, le respect et la paix », clame-t-il.

FranceFootball

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici