Le Burkina Faso regrette la détention en Guinée de 120 ressortissants

0
242

KafandoGuinée-Conakry : Le gouvernement burkinabé, dans un communiqué publié il y a quelques heures, regrette la détention « dans des conditions déplorables » de 120 de ses ressortissants dans une prison de Siguiri en Haute-Guinée.

Ce  communiqué a été rendu public ce 3 novembre par  le gouvernement burkinabè.

«Cent-vingt (120) Burkinabè vivant en Guinée ont été arrêtés dans une zone minière et détenus dans des conditions déplorables dans un camp militaire. Des pourparlers sont en cours avec les autorités guinéennes afin de permettre à nos compatriotes de recouvrer la liberté et la quiétude pour mener à bien leurs activités dans ce pays » lit-on dans ce document officiel du gouvernement de la Transition.

AU Burkina Faso, Roch Marc Kaboré est le nouveau président élu. Avant sa confirmation par la Cour constitutionnelle, « le Gouvernement de la Transition réaffirme son engagement aux côtés de tout citoyen burkinabè en difficulté partout où ils se trouvent. Il les invite toutefois au strict respect des législations en vigueurs dans les pays hôtes.»

Siguiri est une préfecture envahie depuis des lustres par plusieurs nationalités de la sous-région ouest-africaine, dans le cadre de l’exploitation artisanale de l’or.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici