Guinée : des échauffourées à Siguiri (Exclusif))

0
686

Centre siguiriDes populations de la sous-préfecture de Kintinian à Siguiri sont en ces moments terrées chez elles, a appris guineetime d’un confrère basé dans la zone. Du reste quand nous mettions en ligne, cette dépêche. Cette information a été confirmée par un citoyen habitant Kintinian. Selon nos sources, des échauffourées ont commencé ce matin (vers 9h ) du samedi 05 décembre dans le chef-lieu de la sous-préfecture. Le bilan de ces échauffourées ferait déjà un mort et des blessés. Dont un grièvement. Mais ce bilan n’a pour le moment pas été confirmé par les autorités. Car nos efforts pour joindre le secrétaire général chargé des Collectivités M. Doumbouya, et le sous-préfet de Kintinian M. Aliou Guissé n’ont pas abouti. Leurs téléphones sonnent sans cesse mais personne ne décroche.

Un médecin du centre de santé amélioré de Kintinian que nous avons joint témoigne:  » C’est une fille d’environs 16 ans qui a reçu une balle perdue au niveau d’une épaule que nous avons reçu. Mais à cause des hémorragies, la direction du centre de santé a décidé de l’évacuer sur Siguiri ».

La cause, selon nos sources, de ces échauffourées serait liée à une zone litigieuse à Kinitinian entre la SAG (société d’exploitation de l’or) et les habitants de cette localité du Bourré.  « Un communiqué a été passé hier vendredi invitant les personnes habitant sur le site [ndlr: litigieux] à se faire recenser. Ce matin, les personnes concernées étaient, semble–t-il en concertation chez le sotikèmo (notabilité), quand les forces de l’ordre sont venues. c’est ainsi que les échauffourées ont commencé… » témoigne un habitant de Kintinian au téléphone de guineetime.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici