Sydia Touré n’a pas démissionné : Mais qui a manipulé les « Grandes Gueules » ?

0
484

Grandes-Gueules vGuinée-Conakry : L’opinion a senti ce matin un parfum de manipulation de l’émission « Grandes Gueules » d’Espace Fm  de la part d’ « une source digne de foi du palais Sèkhoutouréyah », qui a « balancé » aux gueulards une prétendue démission du tout nouveau Haut Représentant du Chef de l’Etat. Le cinglant démenti de Sydia Touré a laissé l’auditeur pantois.

Un instituteur, en situation de classe, peut se retrouver quelques fois très sali par son objet de travail, la craie blanche. On appelle cela « les risque du métier », dans le milieu.

En journalisme, surtout pour une émission en direct, et en quête du scoop, il y a également ces risques. L’équipe des « Grandes Gueules » d’Espace Fm est pratiquement passée  à côté de la plaque avec cette information tombée à la dernière minute. Aboubacar Diallo, Guirassy et Cie auraient pu s’en sortir s’ils avaient simplement donné l’information, sans pour autant spéculer. La réplique ou la réaction de Sydia Touré, ponctuée d’un silence de cimetière au studio, montre à quel point l’info devait être prise avec des pinces.

« Ne vous fiez pas aux élucubrations…Quand quelqu’un se réveille le matin et balance une idée comme ça, à cinq minutes de votre émission, personne ne vérifie quoi que ce soit. Pour la crédibilité des journalistes que vous êtes sur ce plateau, il faut réellement éviter ces genres de choses »  réagit le Haut Représentant du Chef de l’Etat dans la même émission de ce mardi matin.

« Le président (Alpha Condé,ndlr) a fait un gouvernement hier – 04 janvier 2016-, mon chef de cabinet   y a été nommé, il est porte parole de l’UFR- Mohamed Tall est nommé ministre de l’Elevage et de la production animale- . Entre temps moi j’aurais déposé une lettre de démission à quel moment? » demande Sydia Touré aux journalistes de Grandes Gueules.

« Je n’ai  parlé avec aucun d’entre vous, personne  ne m’a téléphoné…Vous avez tous mon numéro de téléphone….Quand on va dire que c’est de la manipulation, ils vont dire  : « il s’en prend à la presse ». ça fait pas sérieux »…. Silence au studio. Et puis Rideau…

Pourtant, à la diffusion de la nouvelle de démission de Sydia Touré, les journalistes croyaient en la crédibilité de la source.

Ce qui fait dire à plus d’un que cette « source » dont l’info ne s’avère pour le moment, fait partie des personnes tapies dans l’ombre de Sèkhoutouréyah, récemment taclées par le leader de l’UFR dans une de ses orageuses sorties médiatiques. Ce, à la suite de son rapprochement avec le palais Sèkhoutouréyah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici