CHAN 2016 : La Guinée arrache un nul face à la Tunisie (Le film)

0
421
Alseny, auteur de doublé
Alseny, auteur de doublé

Guinée-Conakry : Le Syli local de Guinée a arraché un match nul ce lundi face à la Tunisie à l’occasion du premier match de ces deux formations au CHAN 2016 qui se joue depuis quelques heures au Rwanda. Alsény Camara a fait le doublé pour la Guinée.

Tunisie – Guinée : le film du match

 

C’est fini, la Tunisie et la Guinée se séparent sur ce score de parité (2-2) !

93ème : dernier frisson pour la Guinée sur une tête de Derbali arrêtée par Keita.

92ème : à 40 mètres, Sankhon ne doute pas et exécuté un coup franc surpuissant stoppé par le gardien. Alseny Camara revient encore sur la pelouse.

90ème : cette fois, c’en est fini pour Alseny Camara qui souffre la cuisse.

89ème : aucune des deux sélections ne veut se contenter de ce match nul. La victoire à tout prix, voici la devise.

87ème : à la surprise générale, c’est le buteur qui sort une civière.

86ème : vilain tacle d’Alseny Camara sur Derbali. Le Tunisien, touché, reste au sol.

84ème : coaching étonnant avec la sortie du double buteur, Akaichi.

83ème : but pour la Guinée (2-2) ! Sur un corner qui traine dans la surface, Alseny Camara surgit et égalise d’une déviation inspirée ! Le doublé pour l’attaquant guinéen.

81ème : la barre transversale trouvée par la Tunisie ! Sur un corner précis, Derbali ajuste une tête sur la barre.

80ème : décalé dans la surface, Akaichi cherche le centre fort. Keita s’interpose.

78ème : Sankhon tente une louche pour solliciter son attaquant. Il y a de l’idée, mais hors jeu.

76ème : du sang frais chez les Aigles de Carthage. Bguir cède sa place à Jaziri.

75ème : énorme opportunité pour l’entrant, bien décalé dans la surface. Le tir de Bangoura est contré in extremis par Maâloul.

73ème : Soumah sort, Aboubacar Bangoura entre.

71ème : sur un petit ballon dans le dos de ses défenseurs, Jeridi se permet une petite sortie suivie d’une feinte avant une relance propre.

68ème : la Tunisie commence à ralentir le rythme, à temporiser, pour éviter que la Guinée ne lui refasse le coup de la première période.

65ème : changement pour le Syli. Mousté remplace Bangoura.

63ème : au tour de Rejaibi de louper une belle munition. Le numéro 11 tergiverse un peu et Keita s’empare du cuir.

61ème : ouh là là là ! La possibilité de hat-trick gâchée par Akaichi. Parfaitement trouvé dans la surface, l’avant-centre privilégie l’intérieur du pied, mais Keita repousse encore à la manière d’un gardien de handball.

60ème : le scénario est clair en ce moment. A la Guinée la possession de balle, à la Tunisie les contres.

58ème : la rencontre tourne au combat physique, notamment au milieu de terrain. Aucune des deux équipes ne veut céder un pouce.

56ème : Sankhon s’y reprend à deux fois sur coup franc, mais il bute systématiquement sur un adversaire.

54ème : Sylla fait du mal à la défense tunisienne. Après une série de passements de jambes, le Guinéen est fauché par Mathlouthi.

52ème : énorme opportunité de faire le break pour les Aigles de Carthage. Sur un centre soigné, Rejaibi, seul aux six mètres, met son pied droit en opposition, mais Keita détourne le ballon d’un arrêt réflexe de la jambe.

51ème : but pour la Tunisie (2-1) ! Parti à toute vitesse dans le dos des défenseurs guinéens, Akaichi s’emmène le ballon, se présente devant Keita et place le ballon hors de portée du gardien d’un plat du pied tranquille.

50ème : en pleine confiance, la Guinée ose des gestes épatants à l’image d’Alseny Camara (le défenseur) qui réalise un grand pont avant de centrer vers son homonyme, Alseny Camara, dont le tir n’est pas cadré.

48ème : la tentative en puissance de Sankhon ne passe pas le mur.

47ème : le jeu s’est débridé et le niveau technique est plus que correct. Sylla, parti à toute allure, est fauché par Mathlouthi. Danger sur la cage tunisienne.

46ème : coup d’envoi de la deuxième mi-temps de ce match comptant pour la phase de poules (Groupe C) du CHAN 2016.

C’est la pause, 1-1 entre la Tunisie et la Guinée.

45ème+2 : deux contre deux en faveur de la Tunisie mal joué par Rejaibi.

45ème+1 : oh le bijou de Sankhon sur coup franc ! A plus de 30 mètres, le Guinéen exécute un coup franc flottant à la CR7. D’une magnifique envolée, Jeridi évite le pire à son équipe.

45ème : la pause arrive au bon moment pour la Tunisie, quelque peu sonnée par l’égalisation adverse.

44ème : quelle occasion pour la Guinée ! Sur un superbe centre de Bangoura, Alseny Camara jaillit, mais ne peut reprendre le ballon que du dos. C’était la balle de 2-1.

42ème : pour sa première participation au CHAN, le Syli évolue vraiment sans complexe. Respect.

40ème : but pour la Guinée (1-1) ! Sur une incursion et un centre venus de la gauche, Derbali laisse filer le ballon. Il ne voit pas Alseny Camara qui déboule pour propulser le ballon au fond des filets. Tout est à refaire pour les Aigles de Carthage.

39ème : on se chauffe un peu entre Ben Amor et les défenseurs du Syli. Rien de bien méchant.

37ème : bravo à la Tunisie qui développe un jeu très léché. On sent la petite patte collective.

36ème : l’ouverture du score des Aigles nous offre un match beaucoup plus ouvert et surtout plaisant.

34ème : Akaichi tout proche de doubler la mise en 60 secondes plus tard. Cette fois, l’avant-centre ne parvient pas à tromper Keita.

33ème : but pour la Tunisie (1-0) ! Au terme d’une splendide action collective, Mathlouthi déborde et ajuste un centre parfait dans la surface. Lancé en pleine course, Ahmed Akaichi tente une Madjer en première intention et marque. Superbe.

32ème : le coup franc frappé en force ne franchit pas le mur.

31ème : visiblement, Condé s’est blessé sur le coup. Il est évacué sur une civière.

30ème : coup franc ultra chaud obtenu par Akaichi. C’est à la limite de la surface, Condé, lui, est averti.

28ème : coup franc dangereux concédé par la Tunisie. Travaillé par Bangoura, il vient mourir au pied du poteau.

26ème : à près de 25 mètres, Sankho déclenche une frappe de l’intérieur du pied captée par Jeridi.

24ème : Akaichi est encore pris au piège du hors jeu. Il y a mieux à faire dans ce registre.

22ème : sauvetage de Derbali sur un centre vicieux de Daouda Camara. Sur le corner, Haba est tout proche d’ouvrir le score, son tir dévié retombe juste derrière la transversale.

20ème : après des aller-retours, le jeu se stabilise un peu dans l’entrejeu.

18ème : à chaque fois qu’ils pointent le bout de leur nez, les Guinéens se montrent dangereux. A l’image d’Alseny Camara qui échappe aux défenseurs, mais voit sa frappe contrée in-extremis par un retour adverse.

16ème : Mathlouthi s’écroule à la limite de la surface. M. Bennett estime qu’il n’y a rien et demande aux joueurs de ne pas s’arrêter. A la vue du ralenti, il y a non seulement faute, mais sans doute aussi penalty.

14ème : le danger vient systématiquement de Mathlouthi. Son centre rase le pied d’Akaichi qui ne peut le propulser dans la cage. Sans regret, l’attaquant est signalé en position de hors jeu.

13ème : sur un nouveau corner mal repoussé, Monser prend sa chance du droit, le cadre se dérobe.

12ème : corner obtenu par Rejaibi. La Guinée a du mal à se dégager.

11ème : ça va mieux pour les Guinéens qui mordent davantage dans les duels. La Tunisie traverse une passe difficile.

9ème : le Syli National procède en attaques rapides. Sur l’une d’elles, Alseny Camara donne des frissons aux défenseurs, mais sa frappe file au-dessus.

7ème : la Tunisie prend confiance et ça se sent. Mathlouthi, encore lui, déborde et centre au deuxième poteau. Personne ne peut couper.

5ème : première incursion de Mathlouthi qui centre fort dans la surface vers Akaichi. De justesse, Sory s’interpose.

4ème : les Tunisiens font circuler la balle pour se donner confiance. Le bloc guinéen coulisse bien pour l’instant.

3ème : les rebonds sont très importants sur cette pelouse synthétique. Cela peut jouer un rôle dans ce match.

2ème : tentative de débordement de Haba, la balle file en six mètres.

1ère : c’est parti dans cette poule C entre la Tunisie et la Guinée. Déjà un long ballon des Aigles pour mettre la pression sur leur adversaire.

L’arbitre se nomme Daniel Bennett, il vient d’Afrique du Sud et il est considéré comme l’un des tout meilleurs sifflets du continent.

Les vingt-deux acteurs effectuent les derniers étirements. On est tout proche du coup d’envoi.

Luis Fernandez, sélectionneur du Syli, est sans doute attentif à cette équipe de locaux, en vue sans doute de renforcer la formation A.

Au tour de la Guinée d’entonner son chant patriotique.

Les deux formations effectuent leur apparition sur la pelouse. C’est l’heure des hymnes. La Tunisie d’abord.

Les Aigles de Carthage possèdent une sacrée expérience sur le plan africain. D’abord parce qu’ils ont déjà remporté le CHAN 2011, organisé au Soudan. Ensuite parce que les joueurs évoluent quasi exclusivement dans les trois grands clubs locaux.

Une subtilité côté guinéen avec la présence des deux Alseny Camara. L’un évolue en défense, l’autre en attaque.

La composition de la Tunisie est fidèle à celle qui avait été annoncée ces dernières heures dans les différents médias tunisiens.

 

Tunisie – Guinée : les compos officielles

 

Tunisie : Jeridi – Mathlouthi, Maâloul, Boughattas, Derbali – Aouadhi, Ben Amor, Monser, Bguir – Rejaibi, Akaichi

Guinée : Keita – Sory Bangoura, Ibrahima Condé, Leo Camara, Alseny Camara – Sankhon, Soumah, Aboubacar Sylla – Alseny Camara, Daouda Camara, Haba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici