Guinée : Un accord raté de justesse entre syndicats et gouvernement

0
269

Guinée-Conakry : Après plusieurs heures de négociations, achevées aux environs de  2 Bourse Travailheures du matin, les syndicats et le gouvernement sont à un doigt de trouver un compromis. Mais l’arête appelée prix du carburant avait du mal à passer la gorge du gouvernement Mamadi Youla. La grève a continue ce jeudi.

 

Les discussions ont été longues et houleuses. Ce jeudi matin, les parties se sont séparées, sans qu’un protocole d’accord ne soit signé.

Dans les discussions, le prix du carburant, est le point sur lequel il n’ y a pas eu d’accord.

« Sur les 13 points inscrits à l’ordre du jour, nous sommes pratiquement d’accord sur les 12. Il reste le fameux point concernant le carburant »affirme à sa sortie, le porte-parole du gouvernement, Damanatang Camara.

Comme d’habitude, les syndicats doivent faire  un compte-rendu à leurs mandants, la base, avant toute signature d’accord.

Le gouvernement « espère bien » signer ce jeudi ce fameux protocole d’accord pour libérer le pays. Au cas où « la base » syndicale, qui se retrouve au QG de la Bourse du Travail, acceptait le contenu de cet accord.

La Guinée est à son quatrième jour de grève générale déclenchée par l’inter centrale CNTG-USTG. En 2007, sous la houlette de ce même syndicat, les guinéens ont vécu deux mois de galère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici