Guinée : Vendredi, une journée déterminante pour les syndicalistes

0
226

Bourse TravailGuinée-Conakry : Vendredi 19 février est une journée cruciale pour la classe ouvrière ! Après moult négociations, suivies de l’assurance du parlement, les leaders syndicaux devront faire -encore-  un compte-rendu à la « base » lors d’une grande assemblée générale prévue à la Bourse du Travail.

« Positivité », c’est le mot employé ce jeudi, par Mamadou Mansaré, porte-parole syndicale, pour expliquer l’évolution des négociations suite à la grève générale limitée, il y a quatre jours.

 » La situation a fortement évolué et dans le sens de la positivité. A cet effet, dès demain nous invitons l’ensemble de nos travailleurs à une très grande assemblée générale de restitution des acquis que nous avons obtenus avec la garantie de l’Assemblée nationale de notre pays » dit-il à sa sortie de la rencontre avec le bureau de l’Assemblée nationale. L’institution que dirige Claude Kori Kondiano a donné plus d’assurances aux délégués syndicaux, concernant l’application prochaine effective des points du protocole d’accord avec le gouvernement.

Le bureau du parlement est allé jusqu’à promettre une session budgétaire extraordinaire de l’Assemblée nationale pour intégrer le point relatif à l’application à la grille des salaires.

« L’ensemble des points de revendication ont été appréciés et satisfaits dans leur ensemble. Nous donnerons les détails à nos mandants demain lors de l’assemblée générale qui sera convoquée à partir de 11 heures » éclaire Mansaré.

Au quatrième jour de cette grève, nul n’a besoin de souligner que le Guinéen, qui vit le jour au jour, a consenti d’énormes services. Lui depuis des lustres, tire le diable par la queue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici