Guinée : Me Kébé « confirme » la démission du vice président de la CENI

0
323

Me SALIF KEBE CENIGuinée-Conakry : Le vice-président de la commission électorale a effectivement jeté l’éponge. Ibrahima Kalil Keita, en dépit des tractations de ses collègues, est resté ferme sur sa décision de s’en aller. Comme le confirme le porte-parole de la CENI, Me Salif Kébé.

 

« Je le confirme, il a démissionné » affirme Me Salif Kébé au micro de GuinéeTime. Lorsque j’ai appris la nouvelle, poursuit Me Kébé, on s’est rendu dans son bureau mais il a expliqué qu’il sert l’Etat depuis 50 ans.

En dépit des appels de certains à revenir sur sa décision, « il n’a pas fléchi ». Le vice-président de la CENI maintient sa décision de quitter l’institution.

Le chef du département juridique de la CENI éclaire que  le bureau de la CENI, en l’espèce, doit saisir la Cour constitutionnelle. Celle-ci doit aussi saisir l’institution qui a délégué le commissaire démissionnaire pour donner le nom du remplaçant. Le délai est de 10 jours.

Le 1er vice-président de la  CENI, El hadj Ibrahima Kalil Keita, a annoncé sa démission de l’institution lors de la plénière de ce mardi matin.

Et depuis cette annonce surprise, plusieurs commissaires de la CENI font pied de grue au bureau du vice-président Keita. Rien ne bouge à la CENI ce jour si ce n’est cette réalité du moins inattendue.

GuinéeTime a appelé le porte-parole de la commission électorale, Me Salif Kébé, sans succès. Le téléphone sonne sans être décroché.

« J’ai appris la nouvelle mais je n’ai pas vu sa lettre de démission » nuance Yéro Condé, un commissaire de la CENI.

A l’en croire, l’institution électorale fera un communiqué « à temps utile ». Toutefois, il demande à votre quotidien de se mettre en contact avec le porte-parole, la voix la plus autorisée.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici