Terrorisme : Mohamed Abrini a reconnu être « l’homme au chapeau » de l’aéroport de Bruxelles

0
256

belgique attentatMohamed Abrini, le suspect clé des attentats de Paris, qui a été interpellé vendredi à Bruxelles, a reconnu auprès des enquêteurs belges être le troisième homme, surnommé « l’homme au chapeau », « présent lors des attentats » de Bruxelles.

Au lendemain de son arrestation, le Belgo-Marocain Mohamed Abrini, suspecté d’avoir participé aux attentats de Paris, a indiqué samedi 5 avril être « l’homme au chapeau », le troisième homme « présent lors des attentats » à l’aéroport de Bruxelles, selon le parquet fédéral belge. « Il a dû admettre que c’était lui » après que les enquêteurs lui ont montré la vidéo, a dit un porte-parole du parquet.

Ce dernier a été inculpé, au cours de la même journée, des chefs d' »assassinats terroristes » et de « participation aux activités d’un groupe terroriste », a indiqué le parquet fédéral belge dans un communiqué.
Mohamed Abrini, un Belge de 31 ans, était déjà soupçonné d’être impliqué dans la préparation des attaques du 13 novembre qui ont fait 130 morts à Paris et à Saint-Denis.

La cas Osama

Le parquet fédéral belge a également avancé samedi que le suspect Osama K, interpellé la veille à Bruxelles, est « le deuxième homme » ayant été en contact avec le kamikaze du métro de Bruxelles lors des attaques du 22 mars. Il est quant à lui inculpé d' »assassinats terroristes », indique la justice belge.

Ce dernier était également « présent lors de l’achat des sacs qui servirent » lors de la double explosion-suicide à l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem, a précisé le parquet dans un communiqué.

Il s’agit d’un Syrien de 28 ans, considéré comme « très dangereux », selon un avis de recherche de la police française. Cet homme, également connu sous le nom de Naïm al Hamed, a été interpellé dans la matinée à Bruxelles avec un certain Hervé B. M.

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici