Musée national: Siaka Barry réceptionne 7 000 pièces de vestiges archéologiques…

0
319
Siaka Barry Min Culture & Sports
Siaka Barry Min Culture & Sports

Guinée- Conakry/La cérémonie de remise des artefacts issus de la deuxième mission du projet archéologique Rio Pongo s’est déroulée le vendredi 15 avril 2016 au Musée national de Sandervalia dans la Commune de Kaloum à Conakry.

A cette heureuse occasion, le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, Siaka Barry s’est réjoui de cette cérémonie qui consacre la réception par la Guinée à travers le ministère de tutelle, d’un pan important de son riche héritage historique.

A partir de l’instant, le Département va, dans les meilleurs délais, décliner sa vision pour le secteur du patrimoine Historique guinéen.

Le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique a mis en exergue la nécessité de sauvegarder et valoriser le trésor culturel et patrimonial de la Guinée marqué par la traite négrière, l’évangélisation, la colonisation.
Par ailleurs, le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique regrette que depuis l’accession de la Guinée la souveraineté nationale, aucune étude sérieuse n’ait été menée dans le domaine du patrimoine matériel.
Pourtant, le patrimoine est la base sur laquelle l’humanité bâtit sa mémoire et son identité. D’où la nécessité pour tous les peuples de le conserver jalousement.

Au regard de ce constat alarmant et vue l’urgence de la conjugaison d’une action publique concertée dans ce domaine, le Chef de l’Etat a fait du patrimoine Historique une priorité. En témoigne le rajout pour la première fois, du Patrimoine Historique au Département de la Culture et des Sports.

Mieux, le Chef de l’Etat, le Pr. Alpha Condé a confié à ce Département, une vision stratégique visant à identifier et étudier les éléments du riche patrimoine national dans toutes ses dimensions en vue de leur restauration, préservation et valorisation.

C’est en droite ligne de cette démarche que le Département œuvre inlassablement afin d’avoir, dans les plus brefs délais, l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, certains sites comme ceux qui ont fait l’objet des présents travaux archéologiques.

Le ministre Siaka Barry a mis l’occasion à profit pour saluer la collaboration des Etats-Unis grâce à laquelle, il a été procédé la remise au Musée national, près de 7 000 pièces de vestiges archéologiques attestant du lien historique entre le Rio Pongo et la traite clandestine de l’esclavage dans cette localité au début du 19e siècle.

Cette deuxième mission de recherche résulte des clauses d’un protocole d’accord sur le projet coopératif sur le Rio Pongo entre le Département de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique et l’Université de Caroline du Sud aux Etats-Unis.

Remerciant tous ceux et toutes celles qui ont permis d’atteindre les présents résultats, le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique a exhorté la direction du Musée national de prendre soins des présents trésors nationaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici