Guinée: après d’intenses tractations, les listes des démembrements de Dubréka enfin validées

0
310

CENI2Les listes de tous les démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de la préfecture de Dubréka ont été définitivement validées, vendredi, 22 avril 2015, au siège de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) dans la Commune Urbaine (CU), rapporte l’AGP.

Les opérations se sont déroulées sous la supervision d’une mission de la CENI, composée du trésorier de l’institution, Dr Oumory Sano et du directeur du Département Démembrement, Kader Aziz Camara qui, en parfaits stratèges, ont réussi à obtenir des structures délégataires, des listes consensuelles non seulement pour la CEPI, mais aussi pour les six (06) Commissions Electorales Sous-préfectorales Indépendantes (CESPI) de la préfecture.

A l’issue de la rencontre, le secrétaire général de la section de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) du Km5, Ousmane Gaoual Diallo, membre du Bureau fédéral dudit parti a dit : «Le litige qui opposait les partis de l’Opposition à Dubréka a pris fin grâce à l’esprit d’ouverture. Un terrain d’entente a été trouvé, qui a aboutir à l’élaboration d’une liste commune et consensuelle».

De son côté, le représentant de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Mamadou Manda Sylla a rappelé : «Au début c’est seulement trois partis de l’Opposition (UFDG, l’UFC et le BL) qui se sont retrouvés, et ont fait une liste en excluant l’UFR. Mais, a-t-il ajouté, ils sont enfin revenus à des meilleurs sentiments en recomposant une nouvelle liste qui n’exclut personne à Dubréka».

Quant au trésorier de la CENI, Dr Oumory Sano, il s’est exprimé en ces termes : «J’ai été envoyé à Dubréka avec commissaire Kader Aziz Camara pour rencontrer les partis politiques et essayer de trouver un consensus avec eux. C’est vrai ça n’a pas été facile. Nous sommes un peu habitués à ce genre de débat. Donc, nous avons juste utilisé notre expérience. D’abord en prouvant à tout le monde que le processus électoral a pour socle, ‘’l’inclusivité’’ et l’accès à l’information pour tout le monde. Donc, qu’il s’agisse de l’administration, des partis politiques ou encore de la Société civile, il faut que tout le monde soit dans le processus électoral.

Nous avons essayé de mettre chacun à sa place et donner à chacun le respect qu’il mérite. C’est sur cette base que nous avons obtenu le consensus à Dubréka. Nous nous en félicitons sincèrement.

Au niveau de la Mouvance présidentielle, il n’y a pas de problème. L’Opposition pour sa part a fini par trouver un terrain d’entente. La CENI se félicite d’avoir obtenu enfin le consensus à Dubréka.

Après cette phase de validation des listes, nous serons là mercredi, 27 avril prochain, pour la mise en place des bureaux des démembrements, ensuite procéder à la prestation de serment et à la formation des différents membres».

Entant que directeur du Département Démembrement de la CENI, Kader Aziz Camara conclut l’ordre d’interventions en promettant, que «l’expérience de Dubréka, basée sur l’ouverture et ‘’l’inclusivité’’, sera élargie dans les prochains jours au niveau des démembrements installés partiellement, afin que le processus électoral soit effectif sur le plan de la structure».

Les listes de tous les démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de la préfecture de Dubréka ont été définitivement validées, vendredi, 22 avril 2015, au siège de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) dans la Commune Urbaine (CU), rapporte l’AGP.

Les opérations se sont déroulées sous la supervision d’une mission de la CENI, composée du trésorier de l’institution, Dr Oumory Sano et du directeur du Département Démembrement, Kader Aziz Camara qui, en parfaits stratèges, ont réussi à obtenir des structures délégataires, des listes consensuelles non seulement pour la CEPI, mais aussi pour les six (06) Commissions Electorales Sous-préfectorales Indépendantes (CESPI) de la préfecture.

A l’issue de la rencontre, le secrétaire général de la section de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) du Km5, Ousmane Gaoual Diallo, membre du Bureau fédéral dudit parti a dit : «Le litige qui opposait les partis de l’Opposition à Dubréka a pris fin grâce à l’esprit d’ouverture. Un terrain d’entente a été trouvé, qui a aboutir à l’élaboration d’une liste commune et consensuelle».

De son côté, le représentant de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Mamadou Manda Sylla a rappelé : «Au début c’est seulement trois partis de l’Opposition (UFDG, l’UFC et le BL) qui se sont retrouvés, et ont fait une liste en excluant l’UFR. Mais, a-t-il ajouté, ils sont enfin revenus à des meilleurs sentiments en recomposant une nouvelle liste qui n’exclut personne à Dubréka».

Quant au trésorier de la CENI, Dr Oumory Sano, il s’est exprimé en ces termes : «J’ai été envoyé à Dubréka avec commissaire Kader Aziz Camara pour rencontrer les partis politiques et essayer de trouver un consensus avec eux. C’est vrai ça n’a pas été facile. Nous sommes un peu habitués à ce genre de débat. Donc, nous avons juste utilisé notre expérience. D’abord en prouvant à tout le monde que le processus électoral a pour socle, ‘’l’inclusivité’’ et l’accès à l’information pour tout le monde. Donc, qu’il s’agisse de l’administration, des partis politiques ou encore de la Société civile, il faut que tout le monde soit dans le processus électoral.

Nous avons essayé de mettre chacun à sa place et donner à chacun le respect qu’il mérite. C’est sur cette base que nous avons obtenu le consensus à Dubréka. Nous nous en félicitons sincèrement.

Au niveau de la Mouvance présidentielle, il n’y a pas de problème. L’Opposition pour sa part a fini par trouver un terrain d’entente. La CENI se félicite d’avoir obtenu enfin le consensus à Dubréka.

Après cette phase de validation des listes, nous serons là mercredi, 27 avril prochain, pour la mise en place des bureaux des démembrements, ensuite procéder à la prestation de serment et à la formation des différents membres».

Entant que directeur du Département Démembrement de la CENI, Kader Aziz Camara conclut l’ordre d’interventions en promettant, que «l’expérience de Dubréka, basée sur l’ouverture et ‘’l’inclusivité’’, sera élargie dans les prochains jours au niveau des démembrements installés partiellement, afin que le processus électoral soit effectif sur le plan de la structure».

agp

titre: guineetime

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici