Guinée : « Emmenez le piment et mettez dans son anus » (Vidéo de torture publiée par un béret rouge))

0
709
Une unité de bérets rouges
Une unité de bérets rouges

Guinée-Conakry : Pour avoir des aveux d’un présumé malfrat, des agents bérets rouges visibles sur une vidéo publiée sur Facebook, procèdent à une scène de torture inouïe. Les images sont choquantes.

 

 

C’est une scène entre militaires bérets rouges et un jeune homme attaché, les deux bras derrière le dos, accroché à une barre et qui est suspendue aux épaules de deux militaires. La scène de torture, d’une extrême violence, est publiée sur le compte de Moussa Thiegoro Kaba. Les photos de ce compte facebook révèlent un jeune militaire qui a pris des photos même avec le commandant des unités d’interveNtion de la CMIS, Commandant Baffoé. Ce profil a aussi posté des images de jeunes hommes attachés l’un à l’autre, quelques fois un pied sur une victime.

 

https://www.facebook.com/moussa.kaba.92560/videos/1715178002092327/

 

 

Le groupe s’exprime en langue soso. Les militaires demandent au jeune homme de dire à qui appartient les armes. Le présumé malfrat, dans une position horrible, dit : « Ce n’est pas à moi mon commandant, mais c’est pour mon ami. Moi je les accompagne au nom de  Dieu » dit-il.

« Si tu ne dis pas la vérité tu vas voir » réagit un militaire.

« C’est à Waster…Ne me tuez pas. Appelez- le au téléphone. Mon commandant moi je vous dis la vérité. Woyiiiii mes bras sont cassés » pleure le jeune homme.

Visiblement exténué, une voix de militaire poursuit et crie en donnant de l’ordre : « Emmenez le piment et mettez dans son anus ».

Après ces cris, un autre militaire demande, hilarant, « de mettre de l’eau dans son anus ».

A la fin, le jeune présumé malfrat reconnait « avoir fait une « opération et avoue que le groupe détient trois armes.

Les organisations de défense des droits humains ont encore du plain sur la planche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici