Guinée: lancement d’un projet de construction de logements pour pauvres!

0
552
Louceny Camara, Ministre Ville
Louceny Camara, Ministre Ville

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire (VAT), Lousény Camara a présidé, vendredi, 22 avril 2016, la cérémonie de lancement du projet de construction de logements destinés aux pauvres.

Initié par l’Association pour le Développement de l’Habitat Social (ADEHASO), la cérémonie a eu lieu dans la salle des Conférences du Gouvernorat de Conakry, en présence des représentants des départements impliqués et ceux de la Ville de Conakry.

Pour le ministre de la VAT, Lousény Camara, c’est un projet prétentieux, car ce sont les pauvres qui sont interpelés à mettre leurs maigres moyens pour s’offrir le luxe. «Nous sommes déterminés, à travers le gouvernement, à les accompagner», a-t-il promis.

Situé à Keitaya dans la préfecture de Dubréka, le site de ce projet ambitieux de 768 logements, dont 16 immeubles, s’étend sur plus de 6 hectares.

Sont fortement impliqués dans la mise en œuvre de ce projet, les Ministères en charge du système éducatif guinéen à travers leurs centrales syndicales.

Dans sa communication, la directrice adjointe de l’ADEHASO, Mme Christine Lamah a dit les critères d’éligibilité, notamment «être de nationalité guinéenne et avoir un salaire mensuel, s’engager à domicilier son salaire dans une ou les banques choisies par les promoteurs, avoir la garantie de son employeur sur le montant du prêt à contracter et souscrire à une assurance vie».

En cas de décès d’un adhérent du projet, les assureurs s’engagent à construire en lieu et place en faveur à la famille du défunt, a précisé un des représentants des compagnies d’assurances légalement impliquées dans ce projet social.

A noter, que l’ADEHASO, créée en mars 2008, est la première ONG de développement de l’habitat en République de Guinée. Sa mission principale est l’aide aux moins nantis pour la réduction de la pauvreté et des inégalités dans l’accès au logement à travers la recherche de moyens de financement pour l’habitat social en Guinée.

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire (VAT), Lousény Camara a présidé, vendredi, 22 avril 2016, la cérémonie de lancement du projet de construction de logements destinés aux pauvres.

Initié par l’Association pour le Développement de l’Habitat Social (ADEHASO), la cérémonie a eu lieu dans la salle des Conférences du Gouvernorat de Conakry, en présence des représentants des départements impliqués et ceux de la Ville de Conakry.

Pour le ministre de la VAT, Lousény Camara, c’est un projet prétentieux, car ce sont les pauvres qui sont interpelés à mettre leurs maigres moyens pour s’offrir le luxe. «Nous sommes déterminés, à travers le gouvernement, à les accompagner», a-t-il promis.

Situé à Keitaya dans la préfecture de Dubréka, le site de ce projet ambitieux de 768 logements, dont 16 immeubles, s’étend sur plus de 6 hectares.

Sont fortement impliqués dans la mise en œuvre de ce projet, les Ministères en charge du système éducatif guinéen à travers leurs centrales syndicales.

Dans sa communication, la directrice adjointe de l’ADEHASO, Mme Christine Lamah a dit les critères d’éligibilité, notamment «être de nationalité guinéenne et avoir un salaire mensuel, s’engager à domicilier son salaire dans une ou les banques choisies par les promoteurs, avoir la garantie de son employeur sur le montant du prêt à contracter et souscrire à une assurance vie».

En cas de décès d’un adhérent du projet, les assureurs s’engagent à construire en lieu et place en faveur à la famille du défunt, a précisé un des représentants des compagnies d’assurances légalement impliquées dans ce projet social.

A noter, que l’ADEHASO, créée en mars 2008, est la première ONG de développement de l’habitat en République de Guinée. Sa mission principale est l’aide aux moins nantis pour la réduction de la pauvreté et des inégalités dans l’accès au logement à travers la recherche de moyens de financement pour l’habitat social en Guinée.

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire (VAT), Lousény Camara a présidé, vendredi, 22 avril 2016, la cérémonie de lancement du projet de construction de logements destinés aux pauvres.

Initié par l’Association pour le Développement de l’Habitat Social (ADEHASO), la cérémonie a eu lieu dans la salle des Conférences du Gouvernorat de Conakry, en présence des représentants des départements impliqués et ceux de la Ville de Conakry.

Pour le ministre de la VAT, Lousény Camara, c’est un projet prétentieux, car ce sont les pauvres qui sont interpelés à mettre leurs maigres moyens pour s’offrir le luxe. «Nous sommes déterminés, à travers le gouvernement, à les accompagner», a-t-il promis.

Situé à Keitaya dans la préfecture de Dubréka, le site de ce projet ambitieux de 768 logements, dont 16 immeubles, s’étend sur plus de 6 hectares.

Sont fortement impliqués dans la mise en œuvre de ce projet, les Ministères en charge du système éducatif guinéen à travers leurs centrales syndicales.

Dans sa communication, la directrice adjointe de l’ADEHASO, Mme Christine Lamah a dit les critères d’éligibilité, notamment «être de nationalité guinéenne et avoir un salaire mensuel, s’engager à domicilier son salaire dans une ou les banques choisies par les promoteurs, avoir la garantie de son employeur sur le montant du prêt à contracter et souscrire à une assurance vie».

En cas de décès d’un adhérent du projet, les assureurs s’engagent à construire en lieu et place en faveur à la famille du défunt, a précisé un des représentants des compagnies d’assurances légalement impliquées dans ce projet social.

A noter, que l’ADEHASO, créée en mars 2008, est la première ONG de développement de l’habitat en République de Guinée. Sa mission principale est l’aide aux moins nantis pour la réduction de la pauvreté et des inégalités dans l’accès au logement à travers la recherche de moyens de financement pour l’habitat social en Guinée.

Agp

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici