Guinée- Elections locales : une trentaine d’acteurs politiques et sociaux affûtent leurs armes…

0
570
Photo de famille à l'atelier BRIDGE
Photo de famille à l’atelier BRIDGE

Ouvert le 16 mai, l’atelier BRIDGE (Bâtir des Ressources en ‎Démocratie, ‎Gouvernance et ‪‎Election) sur le renforcement des capacités des acteurs politiques et de la société civile a pris fin ce 20 mai à Conakry.

L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des acteurs politiques et de la société civile pour une gestion apaisée et consensuelle des élections locales. Cet atelier est l’initiative de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et entièrement financé par elle. Les participants sont : 15 représentants des partis politiques présents à l’Assemblée nationale, cinq représentants des partis non parlementaires ayant pris part à des élections majeures dans notre pays, sept représentants des organisations de la société civile, huit représentants des Centres d’éducation civique électorale (CECE). Au total, 35 participants étaient attendus, mais ce sont 33 qui ont finalement répondu à l’invitation de la CENI et qui ont suivi la formation.

A la cérémonie de clôture, M. Jacques Gbonimy, directeur du département Formation et Accréditation, a rappelé que sur les 33 participants, 30 ont été certifiés à cause des exigences de la formation BRIDGE. Il a remercié également la CENI pour le financement de cet atelier avant d’annoncer la création d’un cadre de concertation pour permettre à d’échanger ou communiquer avec les parties prenantes.

Dans son discours de clôture, le Président de la CENI, Bakary Fofana, a indiqué que cet atelier n’est qu’un premier exercice de renforcement de capacité et de renforcement des relations entre la CENI et les partis politiques et la société civile à travers cette formation BRIDGE. Le président de la CENI affirme que la formation et le renforcement de capacités des acteurs sont essentiels pour la qualité du dialogue et pour la qualité des corrélations qui peuvent exister entre les acteurs et l’Organe de gestion des élections (OGE). Il promet que la CENI va continuer ce travail de renforcement, de dialogue avec les différents acteurs. M. Bakary Fofana a annoncé que dans les prochains jours les médias bénéficieront de cette formation BRIDGE. Puis, les députés seront aussi formés en BRIDGE. Le président de la CENI a informé que les volontaires des Nations Unis seront depoyés dans le pays, les jours prochhains pour appuyer les présidents des CEPI et CECI dans les huit régions administratives du pays.

Durant cinq jours, les participants ont débattu des thèmes dont les principes de base de l’administration électorale ; le cadre juridique et les standards internationaux et régionaux ; les parties prenantes, leurs rôles et responsabilités ; les normes et principes de résolution des litiges électoraux ; l’information des électeurs ; la planification d’un évènement social ou électoral ; le genre et l’observation électorale ; le système électoral et l’inscription des électeurs.

Le porte-parole des participants, Tamba Nicolas Milimouno du RDIG (parti de Jean Marc Telliano a félicité les formateurs pour la qualité des thèmes débattus. Il a rassuré que la restitution de toutes les connaissances acquises sera fidèlement faite à leurs différentes structures de base.

Les participants recommandent aux leaders politiques et responsables des organisations de la société civile de multiplier des efforts pour le bon fonctionnement du cadre de concertation déjà mis en place en capitalisant les acquis de cette formation BRIDGE.

Aux partenaires, ils recommandent de contribuer en termes d’assistance financière et technique au renforcement et à la pérennisation de ces activités.

A la CENI, ils demandent la concrétisation des acquis de cette formation dans la mise en œuvre de leurs activités quotidiennes. Ils ont remercié la CENI et ses partenaires pour l’organisation de cet atelier.

Il faut rappeler que la formation BRIDGE est le cours de perfectionnement professionnel le plus complet qui existe dans le domaine de l’administration électorale. Il a été conçu par les administrateurs électoraux eux-mêmes, forts d’une solide expérience en matière d’élections dans de nombreux pays et de contextes différents. BRIDGE permet d’améliorer les compétences, les connaissances et l’assurance des professionnels des élections et des parties prenantes clés au niveau du processus électoral, notamment les professionnels des médias, les partis politiques ainsi que les observateurs électoraux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici