Guinée : Adoption d’une loi pour la relance de l’usine Friguia

0
743

Usine de FriaGuinée-Conakry, Au cours d’une session ordinaire des lois, les députés guinéens ont adopté lundi à l’unanimité la loi sur le projet de relance de l’usine d’alumine de Fria (Friguia), fermée depuis plusieurs années à cause d’une faillite de gestion.

Cette reprise de l’usine de Friguia avec les partenaires russes s’inscrit dans le cadre du projet Dian-Dian, un vaste projet minier octroyé aux Russes par les autorités guinéennes.

Accompagné de certains membres du gouvernement et hauts cadres du projet, le ministre des Mines et de la Géologie Abdoulaye Magassouba a fait une large communication sur ledit projet pour le défendre devant les parlementaires.

« Tous les Guinéens et tous les députés veulent la reprise de Friguia pour le bonheur des milliers des familles des travailleurs », a indiqué Aliou Condé, député de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, principal parti d’opposition).

Toutefois, ce député a souligné qu’il faut revoir le fonctionnement de l’usine qui utilise jusqu’à présent des centrales à charbon.

Michel Kamano, député de la majorité présidentielle, a quant à lui estimé que l’utilisation des centrales à charbon pour seulement 75 mégawatt ne porterait pas de préjudice à l’environnement.

Selon le ministre des Mines, le début effectif des travaux de l’usine est fixé pour janvier 2017, et le début de commercialisation des productions de l’usine est prévu pour 2018.

En avril 2015, le gouvernement guinéen et les responsables de la société russe Rusal ont signé à Moscou un accord sur le plan de relance de l’usine de Friguia en marge des travaux de la grande commission mixte de coopération guinéo-russe.

Dans cet accord, il est prévu au cours de la première phase d’atteindre une capacité entre 550.000 et 600.000 tonnes, alors qu’au cours de la 2e phase d’extension dont la production commencera en 2024, il est prévu une capacité totale de 1.050 millions de tonnes de production par an en 2026.

 

XINHUA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici