Guinée : la Banque mondiale au chevet du secteur agricole

0
433

champs de riz guinéeGuinée-Conakry, Cette assistance financière de la Banque mondiale est destinée à relancer le secteur agricole guinéen qui, durant les deux dernières années, a été durement touché par les conséquences de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

La Banque mondiale (BM) vient d’annoncer un important appui au secteur agricole de la Guinée avec une enveloppe financière de 15 millions de dollars américains, a rapporté lundi la télévision nationale guinéenne.

Cette assistance financière de la Banque mondiale est destinée à relancer le secteur agricole guinéen qui, durant les deux dernières années, a été durement touché par les conséquences de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Cet appui se situe dans le cadre d’un plan national d’investissement agricole qui concerne tous les paramètres de l’agriculture, l’élevage ainsi que d’autres activités rurales.

Par ailleurs, la dimension protection et sauvegarde de l’environnement sera également pris en compte dans la mise en oeuvre de ce projet dont impact positif sera ressentir par le monde paysan.

En Guinée, près de 25% du territoire seraient cultivables, soit 6,2 millions d’ha, et au moins de 30% de cette superficie sont effectivement cultivés chaque année, selon les données du service national des statistiques agricoles (SNSA).

Sur le plan pluviométrique, la Guinée est aussi favorable à l’agriculture avec au moins 430 milliards de m3 d’eau en moyenne par an et un réseau hydrographique très dense (le plus important de la sous-région : 1.165 cours d’eau) qui résulte d’un relief accidenté et d’une structure géologique favorable au ruissellement.

Le secteur de l’agriculture à elle seule occupe une place importante dans l’économie guinéenne avec une contribution de 14,31% en 2013.

L’appui au secteur de l’agriculture contribue directement à améliorer les conditions de vie des milliers de populations guinéennes, car plus de 80% de cette population dépendent du secteur agricole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici