Dakar : Arrêtée pour atteinte à la pudeur, Déesse Major pourrait être libérée

0
333

Deese majorLa chanteuse Ramatoulaye Diallo alias Déesse Major vient d’être conduite à la cave du palais de justice de Dakar par des éléments de la Sûreté urbaine. Elle était en garde à vue depuis vendredi. Elle sera présentée au procureur de la République, dans l’après-midi.

Selon des sources judiciaires, elle pourrait être libérée puisque le comité de défense des valeurs morales au Sénégal a déposé une lettre de désistement auprès du parquet.

Dans sa lettre, le comité soutient que l’arrestation de Déesse Major «a servi d’avertissements à tous ceux qui ont tendance à bafouer nos valeurs religieuses et morales».

« Nous avons pardonné et sommes disposés à retirer notre plainte. Nous attendons de voir la suite judiciaire que vous donneriez à cette affaire», écrivent les membres du comité dans leur correspondance adressée au Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye.

Alioune Tine, Directeur Afrique d’Amnesty, soutient que «Déesse Major doit être immédiatement libérée, sa détention est arbitraire et contraire aux obligations internationales du Sénégal.Sa détention est totalement absurde et ridicule ».

Seydi Gassama embouche la même trompette et exige, lui aussi, la libération de la chanteuse.

Elle a été arrêtée vendredi et placée en garde à vue par la Sûreté urbaine pour attentat à la pudeur et atteinte aux bonnes mœurs, suite à une plainte du Comité pour la défense des valeurs morales au Sénégal (Cdvm) déposée auprès du Procureur de la République. Dernièrement, elle avait posté une vidéo hyper sexy sur Snapchat.

Le Cdvm, qui avait déposé une plainte contre la rappeuse le 28 octobre 2014 avant de la réitérer, reproche à Déesse major ses tenues vestimentaires qualifiées d’extravagantes et attentatoires aux bonnes mœurs. En 2014, la chanteuse avait présenté ses plates excuses avant que la plainte, déposée en son temps, ne soit retirée.

Le procureur Serigne Bassirou Guèye avait envoyé un soit-transmis au commissaire El Hadji Cheikh Dramé patron de la Sûreté urbaine qui, après enquête, a procédé à l’arrestation de la chanteuse vendredi.

in seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici