Guinée : Saviez-vous le mandat du Gouverneur de la Banque centrale est arrivé à expiration?

0
670

Bcrg_guinee1Guinée-Conakry : Le mandat du Gouverneur de la Banque centrale, Loncény Nabé, ainsi que de ses vice-gouverneurs est expiré. Sans un décret publié officiellement, tout montre que nos gouverneurs exercent dans l’illégalité.

 

Nommés le 27 décembre 2010, le Gouverneur de la BCRG et ses deux vices gouverneurs devaient voir leur mandat « renouvelé », à la cinquième année, s’ils ne sont pas limogés par le Président de la République.

L’article 50 des « Statuts de la BCRG » disponibles même sur le site officiel de l’institution est, on ne peut plus clair.

« Le Gouverneur et les vices gouverneurs sont nommés pour une durée  de cinq (5) ans, renouvelable une fois, par Décret du Président de la République parmi les personnes disposant de compétences et d’expériences professionnelles dans les domaines économique, financier,monétaire, juridique ou comptable ».

Le débat que suscite ce sujet intéresse les juristes. Un premier camp pense qu’il doit y avoir dans le cas présent d’une « tacite » reconduction de Loncény Nabé par le président Alpha Condé.

Un second analyse « impossible » cette position en se fondant sur les termes du document des Statuts de la BCRG qui mentionne  » renouvelable une fois, par Décret du Président de la République ».

L’opposant Faya François Bourouno, Chargé de la Communication du PEDN, trouve « très grave » cette situation.

 » Au PEDN, nous dénonçons cela  pour prouver que ce ne sont pas seulement les élections qui nous intéressent. Nous  veillons au respect des dispositions légales. Cela prouve que nos institutions comme l’Assemblée nationale, la Cour suprême, le Conseil économique et social ne fonctionnent pas. »

Le Gouverneur Louncény NABE, ancien ministre,  Premier vice-gouverneur M. Yéro BALDE, Economiste et Deuxième vice-gouverneur : M. Gnanga Komata GOUMOU, ancien ministre, dirigent l’institution depuis 2010.

Lire ici le décret de leur nomination

A la faveur d’un remaniement ministériel, le premier vice-gouverneur, Yéro Baldé, a été nommé Ministre de l’Enseignment supérieur. Et depuis, son poste reste vacant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici