Internet : les nouveaux tarifs d’Orange-Guinée révoltent les réseaux sociaux

0
585
Un bureau de la société Orange-Guinée à Kaloum
Un bureau de la société Orange-Guinée à Kaloum

Guinée-Conakry : Il y a quelques heures que cet opérateur a modifié les tarifs de ses forfaits internet. Mais certains abonnés, mécontents, crient à « l’escroquerie » et font souffler un vent de rébellion sur les réseaux sociaux.

 

« Orange Guinée est Escroc international et arnaqueur professionnel, au vu et su des responsables de la téléphonie, orange Guinée escro international part d’un giga à 5400 gnf pour 24 heures à 500 Mega octets à 6500 gnf, soit un giga pour 24 heures à 13000 gnf » critique un abonné, Amadou Hamza Bah, sur facebook. Ce client est allé jusqu’à afficher un logo et y inscrire « Oranger…Voleur ».

Alhusseine Kaba, est plus colérique.

« Une fois encore ORANGE GUINEE me déçoit, comment peut on agir de la manière augmenter les tarifs de connexion du jour au lendemain sans prendre le soin d’avertir sa clientèle » se demande-t-il.

Impuissant, Kaba appelle à l’intervention des services de l’Etat ou des associations de consommateurs.

« C’est d’un abus inimaginable,que font les sois disant organisations des consommateurs, où est l’Arpt Guinee je ne peux comprendre qu’on outre passe toute les règles en la matière et que cela reste impunis. »

Mais par la suite, il devient plus violent : « Boycottons Orange Guinée ! Mobilisons nous pour montrer à cette société que sans nous les clients et nos petits sous ils sont rien. S’ils sont numéro 1 en Guinée c’est grâce à nous, ils seront bientôt dernier grâce à nous aussi, nous allons les aider. »

Tidiane Diallo, commente : « vous ferez un jours sans réseau inchAllah.trop c trop.on va c rendre justice maitenant
Quand à Daffé le Grand, « Le plus important dans tout cela, c’est de les sabrer dans les émissions en donnant la parole aux auditeurs. »

Idrissa Sompare, réplique. « personnelement je viens de m’en rendre compte pourtant nos phones sont innondé de message de rappel pourquoi ils n’ont pas informé a temps pour cette fois.je vois aucune motivation de cette augmentation ».

Les réseaux sociaux pullulent de messages de révolte et hostiles à cet opérateur de téléphonie.

Avant l’application de ces nouveaux tarifs, le directeur marketing de la compagnie s’est justifié lors d’une conférence de presse, comme le rapporte guinee7.com

« (…) l’objectif de cette refonte est de répondre aux besoins de nos clients, nous avons désormais trois sortes de pass, des pass jour, des pass semaines et des mois, alors qu’avant nous n’avions que des pass jours et mois, l’innovation c’est que nous avons rajouté ce qu’on appel des forfaits nuit et jours » affirme Abdoul Karim Bangoura.

Cette « panoplie » de forfaits, à ses yeux, prouve « l’engagement à démocratiser l’internet mobile ». Sic.

La vérité, comme le reconnait-il, « dans le domaine telecom et réglementaire au mois de février vous avez vu l’extension de la taxe sur la communication téléphonique qui était avant que sur les appels téléphoniques seulement, qui a été étendue aux sms et à l’Internet Mobile. Donc cette taxation a eu des répercussions sur le revenu des opérateurs. »  La messe est dite ! Renflouez alors vos caisses.

Au même moment, un concurrent évoque une « flexibilité » des tarifs. Un autre veut prendre en compte les bourses des guinéens dans sa facturation.

A chacun donc son réseau !

 

*Les propos des internautes n’ont pas été corrigés

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici