Sortie de jeunes pour des écoles coraniques inconnues : la peur de Conakry

0
264
Damantang Albert Camara
Damantang Albert Camara

Guinée-Conakry : Le gouvernement guinéen est en ce moment inquiet de la sortie des « frontières terrestres » de plusieurs colonnes de jeunes pour dit-on apprendre le Coran vers des destinations inconnue, a appris GuinéeTime de source officielle.

 

« Aujourd’hui, des dizaines et dizaines d’enfants guinéens sortent  du pays par les frontières terrestres, pour aller soi disant, vers des maîtres coraniques à l’extérieur du pays, on ne sait où…pour apprendre le Coran ou pour suivre des études coraniques. Voici un des dangers potentiels qui guette la Guinée » affirme il y a quelques heures à Conakry, le ministre porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara.

L’officiel du gouvernement guinéen répondait à une question sur les conséquences et éventuels lien entre chômage et terrorisme en Afrique, dans l’émission « Terrain Politique » de Sabari Fm.

 »

Quelle est la stratégie aujourd’hui  du terrorisme au niveau  international? » s’interroge le ministre de l’Enseignement technique.

« C’est faire de telle sorte que ce soient les ressortissants des pays mêmes qui viennent semer la terreur dans leurs pays ! En ce moment, ils passent inaperçus » remarque-t-il.

Au plus haut sommet de l’Etat guinéen, ce sujet préoccupe, au regard de la menace sur la sécurité qui pèse sur tous les pays du monde.

« Madame la ministre des Affaires Etrangères l’a dit lors d’une interview avec la cellule de communication du gouvernement et en conseil dans ministres, le ministre de l’Administration du Territoire a attiré l’attention du gouvernement la dessus..Des mesures sont entrain d’être prises. Est-ce qu’elles seront suffisantes? En tout cas nous nous battons »  assure le porte-parole du gouvernement.

La Guinée, contrairement aux pays voisins dont la Côte d’Ivoire, le Mali ont été frappés par des attaques terroristes avec des bilans humains douloureux. Au Nord du Mali, des soldats guinéens de la Minusma ont été attaqués à deux reprises.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici