Attente de passeports biométriques en France : Le ministre Kabèlè interpellé !

0
452

youla et kabeleGuinée-Conakry : La communauté guinéenne à Nantes en France, ne comprend pas la longue attente dans la délivrance des passeports biométriques depuis leur enrôlement en avril dernier. L’Ambassade de Guinée à Paris, accusée aussi, s’en défend et le ministre de la Sécurité, Abdoul Kabèlè est interpellé sur la question.

 

Les Guinéens de Nantes, particulièrement, sont exaspérés par cette attente. Depuis le paiement des prix de passeports biométriques guinéens, le 23 avril dernier, des témoignages qui parviennent à GuinéeTime sont ceux du désespoir.

Une mission mixte de l’Ambassade de Guinée en France, de l’opérateur Iris et des fonctionnaires de la police guinéenne  ont sillonné la France pour l’enrôlement des candidats. C’est là, en croire Kobélé Soumah, l’Ambassade de Guinée à Paris, était seulement impliquée dans « l’enrôlement ». Les données collectées ont toutes été mises à la disposition du ministère de l’Intérieur. Et depuis, la représentation guinéenne en France aussi attend.

Selon un communiqué publié ce 19 juillet sur son site officiel, l’Ambassade de France à Paris dit avoir reçu 842 passeports enregistrés à Paris et attend leur « activation » par l’équipe d’enrôlement.

Depuis le début, il a été reçu à Paris plus de 1500 passeports biométriques.

L’Ambassade de Guinée à Paris a tenu à préciser que les dossiers enregistrés à Lyon et à Nantes sont toujours « n cours de traitement » au ministère de la Sécurité à Conakry.

Ce qui interpelle directement le ministre de la Sécurité, Abdoul Kabèlè Camara.

A Conakry, avec quelques billets de banque supplémentaires, la délivrance d’un passeport biométrique n’excède pas 72 heures. Pourquoi ne pas diligenter les dossiers des ressortissants guinéens vivant à des milliers de kilomètres de leur pays?

« Il y en a qui sont en attente des papiers à la Préfecture et ils sont bloqués, d’autres doivent voyager à la Mecque pour le pèlerinage, des travailleurs qui doivent renouveler leurs papiers sont aussi bloqués donc difficile de trouver un boulot stable » pleurniche un Guinéen de Nantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici