États-Unis : la femme de Trump nue en une du « New York Post »

0
304

Melania TrumpLe journal américain, propriété de Rupert Murdoch, publie plusieurs clichés de Melania Trump pris dans les années 1990. Le candidat a défendu sa femme.

Une campagne électorale est une guerre. Une guerre d’idées, de com et d’image. Une bataille pleine de coups bas et de quelques coups d’éclat. Encore plus aux États-Unis où tout est presque permis. Alors que les candidats des deux principaux partis ont été investis et (re)prennent la route pour convaincre, la une du New York Post risque de faire parler. Au point d’affaiblir Donald Trump, dont un sondage le donne victorieux pour la première fois face à Hillary Clinton ? Le journal conservateur américain publie en effet des photos de l’épouse du milliardaire nue.

«Vous n’avez jamais vu une potentielle première dame comme ça. » Cette accroche illustre une Melania Trump, nue, des étoiles cachant ses tétons. Les photos ont été prises par un photographe français, Alé de Basseville, en 1995 à New York. «Donald Trump estime que sa femme sera une première dame modèle, en voici la preuve », juge bon de préciser le journal. Le titre de presse a retrouvé l’auteur des clichés.

Melania nue

«Melania a été géniale et a une personnalité fantastique, elle a été très gentille avec moi », se rappelle-t-il, expliquant que l’ancienne mannequin s’était livrée de bonne grâce à cet exercice. Les photos dénudées de Melania ont été publiées, à l’époque, dans le magazine masculin français Max. C’était deux ans avant la rencontre de la mannequin avec le milliardaire.

Un coup signé Murdoch ?

Le milliardaire a pris la défense de sa femme dans le journal : « Melania était l’une des mannequins les plus célèbres et elle a fait beaucoup de séances photo, notamment pour des couvertures et de grands magazines. Cette photo a été prise pour un magazine européen avant que je ne rencontre Melania. En Europe, les photos de ce genre sont très à la mode et très courantes. » Derrière ce beau scoop pourrait se cacher l’influent Rupert Murdoch. Le propriétaire du NY Post, au travers de son groupe News Corporation, a plusieurs fois critiqué Donald Trump, notamment ses positions sur l’immigration. Car, même s’il a annoncé vouloir voter pour Trump, Murdoch souffle le chaud et le froid sur le candidat républicain.

La campagne commence difficilement, en tout cas, pour Melania Trump. Ces échos du passé arrivent après l’importante polémique liée à son plagiat du discours de Michelle Obama et la mystérieuse disparition de son site internet. Ces photos, dans une Amérique toujours aussi puritaine, pourraient choquer. Pourtant, Donald Trump compte beaucoup sur elle. Melania peut adoucir les propos anti-immigration de son mari. En effet, s’il était élu, son épouse serait la première First Lady née à l’étranger (en Slovénie) depuis plus de 200 ans…

in lepoint.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici