Guinée : la dernière apparition de feu Papa Yans au Musée national

0
365
Feu PAPA YANS
Feu PAPA YANS

La Guinée a perdu tôt ce matin un grand promoteur de la musique traditionnelle. Sékou  Yansané alias « Papa Yans » est décédé dès suite d’accident vasculaire cérébral (AVC) à l’hôpital sino-guinéen de Kipé.

C’est le manager des Productions Tidiane World Music qui a annoncé la mauvaise nouvelle via son compte Facebook.

« Depuis 6h du matin de ce vendredi saint (19 août 2016) à l’hôpital sino-guinéen de Kipé suite à un sévère AVC qui a duré juste 24h, l’ami éternel de la musique guinéenne est mort : PAPA YANS . Manager et fondateur des Etoiles de Boulbinet a rendu l’âme ce vendredi matin malgré toute la bataille des médecins du pays et la prise en charge présidentielle.

Depuis, les réseaux sociaux sont inondés de photos et  messages de condoléances à la famille éplorée, à la culture bref à la Guinée, simplement.

L’émoi ressenti est à la hauteur de la brusque nouvelle. Vendredi dernier, une semaine jour pour jour, Papa Yans a été au four et au moulin lors des préparatifs des obsèques d’un talentueux animateur, DJ Amani, mort la veille.

Physiquement, rien n’augurait une quelconque maladie qu’endurait Papa Yans.

Au musée national de Sandervalia, ce grand promoteur de la culture guinéenne a oeuvré pour que le Symposium organisé -afin d’évoquer les oeuvres du jeune animateur – soit un succès.

« C’est lui qui était entre la maison mortuaire, la morgue d’Ignace Deen et le Musée national » se rappelle l’animateur Al Souaré, modérateur du symposium.

A la suite de plusieurs témoignages, Papa Yans a été appelé, à son tour, à la tribune. Le micro lui a été remis. L’émotion dans la voix, il a dit à l’assistance que son deuil est plus grand que n’importe qui.

« Amani- le défunt-, c’est moi qui lui ait donné le micro » rappelant aisni le rôle de coach et de mentor qu’il a joué aux côtés de ce jeune animateur.

Papa Yans a dit que les musiciens du groupe « Les Etoiles de Boulbinet » ont rencontré des sages de Boulbinet et sa personne, afin que cet ensemble de musique  traditionnelle renaisse de ses cendres.

« Dès qu’on a fini la réunion, j’ai pensé à Amani parceque c’est lui que j’avais nommé Manager du groupe » afin de le mettre au parfum, a-t-il expliqué.

Papa Yans n’avait pu finir son discours, l’émotion était forte. Une semaine après, c’est lui qui rend l’âme…aussi.

Sékou Yansané s’est fait connaitre du grand public au temps du régime défunt, avec son groupe « Les Etoiles de Boulbinet », un ensemble de musique traditionnelle qu’il a enfanté et fait la promotion.

Ce mythique groupe traditionnel a composé la chanson « Garafiri », nom d’un barrage hydroélectrique réalisé au temps de feu Général Lansana Conté.

 

Aucune âme n’est grande pour la tombe. Reposes en paix Papa Yans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici