Dakar : Yama; l’animatrice Tv accuse le Guinéen Amadou Diallo de « viol »

0
245

yama-2Suite à l’agression et tentative de viol par un présumé guinéen, survenues mercredi passé dans son domicile, Yama Guissé brise le silence dans un entretien exclusif accordé à Senego.com

“Il m’avait proposé, moyennant une somme d’argent, d’assurer les festivités d’un mariage d’un de ses proches. Il était de mauvaise foi, sa seule intention était de coucher avec moi.”, a t-elle déclaré au micro de Jonas. La célèbre animatrice précise que son “agresseur” était armé de couteau et l’obligeait à se déshabiller pour arriver à ses fins.

 

C’est l’affaire qui alimente les sites Internet depuis hier. Et les versions servies sont nombreuses, selon qu’elles viennent de la principale concernée, de son vis-à-vis ou des sources au fait de l’affaire. Pour résumer rapidement, la célèbre présentatrice des émissions «Yendouleen » et « Racc » sur la Sen Tv révèle avoir été victime d’une tentative de viol, suite à une proposition d’animation d’un mariage montée de toutes pièces par un homme. Lequel se serait présenté au siège de son organe de presse avant de se procurer son contact et de monter son plan qui, lui permettra plus tard de se retrouver à l’appartement de Yama. Où, le bonhomme l’aurait ensuite menacée avec un couteau pour une partie de plaisir. « J’ai refusé catégoriquement. Il a alors baissé le couteau pour enlever son pantalon. C’est là que je lui ai fait une prise parce que je suis plus forte que lui. Je suis parvenue à me retourner et je l’ai frappé avec la chaise avant d’ameuter le voisinage. Il a essayé de fuir, mais a été alpagué. Les voisins l’ont ligoté avant de le conduire à la police des Parcelles Assainies », a raconté l’animatrice sur Jotay.net.

Le mis en cause aurait lui confié à d’autres sources avoir imaginé ce plan pour se rapprocher de Yama et lui proposer d’assouvir sa libido, contre 300000 Cfa. Ce que la dame a accepté. Et que, son mécontentement, à l’origine de l’affaire tant commentée, n’est du qu’au simple fait qu’à la place de l’argent Yama a trouvé des coupures de papier dans une enveloppe. Elle aurait ainsi crié au violeur et à la menace de mort pour se venger de cette escroquerie.

« L’affaire Yama », comme on peut désormais l’appeler, n’a pas fini de révéler tous ses secrets. Viol, menace de morts, escroquerie, affaire manquée, déception…A suivre !

BUZZSENEGAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici