Guinée : Avec 5 mois de salaires impayés, le personnel de l’ARMP renvoyé !

0
193

jonas-moukambaGuinée-Conakry : Le directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics a relevé de leurs fonctions et renvoyé tout le personnel de cette institution. Les employés n’en revenaient pas lorsqu’ ils ont vu la note de service le 27 septembre dernier.

Ils ont aussitôt saisi le Président du conseil de régulation des marchés publics pour lui faire part de cette situation.

Colère des employés de l’autorité de régulation des marchés publics  (ARMP) contre une décision du directeur général qui les renvoie tous de leurs fonctions. Le personnel s’est dit  surpris d’avoir vu afficher les deux arrêtés alors qu’il avait adressé le 26 Septembre une correspondance dans laquelle il demande une rencontre pour discuter du non paiement des salaires de mai à Septembre 2016.

Une délégation avait alors été mise en place par ces employés. C’est donc non sans surprise qu’ils se sont vus renvoyer par le directeur général.

Dans le premier arrêté, on relève que ladite décision est signée depuis le 15 Juillet mais n’est affichée que le 28 Septembre 2016.

Ces employés que nous avons approchés disent que ce document ne leur a pas été notifié individuellement alors qu’un acte de cette teneur ne commence normalement à produire ses effets qu’à compter de son jour de notification.

Ces employés déclarent que ces arrêtés affichés dans les locaux comportent des noms de trois travailleurs licenciés, et le nom d’un autre qui n’est plus membre du personnel depuis plus d’une année. Ils disent également que même les stagiaires ont été renvoyés.

Des manquements et des incohérences que les employés ont dénoncé dans une correspondance adressée au président du conseil de régulation. Ils disent que pour eux, ces arrêtés ne sont ni valables ni opposables aux travailleurs. Ces licenciés soutiennent que rien de potable ne coule à l’ARMP.

Pour eux, le nouveau Directeur Général quoique courageux, manque d’expérience et d’expertise. Ce qui porte préjudice, disent-ils, au bon fonctionnement de la boite.

Nous avons tenté d’entrer en contact téléphonique avec Moukamba Kadiata pour sa version des faits… Mais, il est injoignable.

A suivre

M.Bangoura

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici