Leadership : La journaliste Makalé Soumah élue présidente de ROAJELF/GUINEE

0
422

roajelef-630x300Guinée-Conakry : La journaliste Makalé Soumah, présentatrice TV à la RTG (Radiodiffusion télévision guinéenne) a été élue à la tête  de l’antenne GUINEE du Réseau Ouest Africain des Jeunes Filles et Jeunes Femmes Leaders de la CEDEAO, à l’occasion de la deuxième Assemblée Générale tenue à Conakry. Nous vous présentons l’intégralité de son discours.

 
Mme l’Ambassadrice du Sénégal,
Mme l’Ambassadrice de la Grande Bretagne en Guinée,
Monsieur le ministre de la Jeunesse,
Monsieur le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté,
Mme la secrétaire générale du ministère de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance,
Mme la cheffe de Cabinet du ministère de la communication, Mesdames et Messieurs les invités, tout protocole respecté,

Soyez la bienvenue à cette deuxième Assemblée Générale de l’antenne GUINEE du Réseau Ouest Africain des Jeunes Filles et Jeunes Femmes Leaders de la CEDEAO. ROAJELF/GUINEE en abrégé.

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous dis merci au nom de toutes les filles et de toutes les femmes de ce réseau. Un réseau qui existe en Guinée depuis 2006 et qui a une petite histoire que je voudrais bien vous raconter très brièvement.

En effet, c’est en 2006 que des jeunes filles guinéennes ont jugé nécessaire de mettre en place une structure nationale d’appui à la promotion de la jeunesse en général et de la jeune fille en particulier et l’ont appelée RENAJELF, réseau national des jeunes filles leaders, l’un des premiers réseaux féminin dans notre pays.

De par le succès obtenu sur le territoire national guinéen, les jeunes guinéennes ont bien voulu partager cette belle idée avec toutes les femmes de l’espace CEDEAO. L’idée a été proposée, validée et appuyée par le Centre de la CEDEAO pour le développement du genre en 2009 à Dakar dans la capitale sénégalaise.

C’est ainsi que fut mis en place le Réseau ouest africain des jeunes filles et femmes leaders de la CEDEAO avec des antennes locales dans les 15 pays membres de l’espace CEDEAO.

Mais Il faut le dire, la Guinée qui en est l’initiatrice a connu des moments difficiles après. Les membres dudit réseau ont traversé malheureusement des moments d’incompréhension, de frustrations et de mauvaise gestion, stoppant du coup l’évolution de la structure sur le plan national.

Le problème a été transporté et discuté à Dakar, au cours de la deuxième et de la troisième Assemblée générale du ROAJELF/CEDEAO en 2013 et en 2016 respectivement. Des Assemblées générales au cours desquelles, recommandation a été faite de relancer les activités de l’antenne Guinée du ROAJELF. C’est pour mettre en œuvre cette recommandation que nous organisons aujourd’hui, cette deuxième Assemblée Générale à laquelle vous assistez.

Avec le soutien de vous tous, nous avons réussi à aplanir nos divergences et faire élire un nouveau bureau exécutif dont je suis la présidente. Nous avons décidé de repartir sur de nouvelles bases.

Nous avons décidé, nous jeunes filles et jeunes femmes leaders de ce pays, de mettre nos compétences et nos expériences au profit du respect et de la promotion des droits des jeunes filles et femmes, au profit de la protection des enfants tout en participant aux efforts de promotion de la paix, de la citoyenneté et de la résolution des conflits en Guinée et dans l’espace CEDEAO.
Bref, nous jeunes filles et jeunes femmes leaders de Guinée, voulons tout simplement impacter positivement le développement de notre cher pays qui est la Guinée.

Nous vivons dans une société qui offre plus de possibilités que jamais. Des possibilités de communication, de dialogue, de solidarité, de développement social et de paix. Nous avons donc besoin de l’appui et du soutien de tous pour la mise en œuvre de nos programmes et projets en faveur de la jeunesse en générale, de la petite fille et de la femme.

Le Réseau Ouest Africain des Jeunes filles et jeunes Femmes Leaders de Guinée est de retour pour qu’ensemble, nous puissions aller de l’avant.

Les maux dont souffrent les enfants, les filles et les femmes sont immenses. C’est en unissant nos forces que nous pourrons changer la donne.
Osez agir en nous accompagnant et agissons ensemble.

Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici