Matam, des jeunes demandent à un des leurs de briguer la Mairie

0
324
La mobilisation des jeunes de Matam
La mobilisation des jeunes de Matam

Guinée, Conakry : “Vive le changement générationnel“ C’est ce que clamait ce mardi 4 octobre 2016, des jeunes et femmes des quartiers de Matam, venus massivement dans la concession familiale du jeune Badra Koné pour lui témoigner tout le soutien pour les élections communales prévues pour le mois de décembre prochain.

 

Au cours de cette organisation très festive, des slogans comme “A bas les vieux et vive la jeunesse’’, ont étés scandés par la foule.

‘‘Il faut oser parce que moi je pense qu’Oser c’est croire en soi et l’audace est le chemin du succès’’, a déclaré Badra Koné.

badra-kone3Il ajoute : ‘‘Je suis très content et je remercie les habitants de Matam, je les promets dès ce soir que je suis leur candidat, que nous irons ensemble jusqu’au bout et qu’ils se disent désormais, que je suis le prochain maire et pas le futur, puisque le futur c’est loin mais quant on parle du prochain c’est celui qui arrive juste après.’’

Enfin il dit : ‘‘Aujourd’hui je me sens confiant puisque c’est la jeunesse et les femmes de cette commune qui me soutiennent et me poussent à me présenter. Donc je pense que c’est la meilleure chose qui puisse arriver, je ne me suis pas présenté au compte d’un parti politique mais juste par l’appui de la population et s’il plait au bon Dieu, nous gagnerons pour aider à l’avancement de cette commune.’’

Mamadou Yero Baldé citoyen de Matam, un des jeunes qui soutiennent la candidature de M. Koné indique : ‘‘cette fois ci nous voulons un jeune à la tête de la mairie de notre commune parce que depuis Mme Rougui Barry qui a quand même posé des actes concrets, deux autres maires se sont succédé mais nous ne voyons aucun résultat. C’est sur les bases de certains critères que Badra a été choisi, il comprend la jeunesse et fait beaucoup de choses pour son épanouissement, du point de vue culture, du sport, mais également il aide beaucoup les femmes donc c’est le meilleur candidat pour nous.’’

 

Quant à Fatoumata Koné, commerçante, aussi de Matam, elle affirme: ‘‘Nous avons décidé de vivre un changement, alors il est temps que la jeunesse prenne les choses en main. Je suis avec Badra Koné puisqu’il est jeune et en plus je sais qu’il a de l’ambition, généreux et qui a pitié des femmes et des jeunes, donc je sais qu’avec Badra, il y’aura beaucoup de changement, notamment le soutien et la sensibilisation des femmes, jeunes et vieux sur les méfais de l’excision.’’

 

in Guinée7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici