Enseignement Franco-Arabe : Le collège des Imams s’oppose à une décision du gouvernement

0
461
Le président du Conseil religieux, El Mamadou SALIOU Camara
Le président du Conseil religieux, El Mamadou SALIOU Camara

Guinée-Conakry : Le grand Imam de Conakry, El hadj Mamadou Saliou Camara, entouré de plusieurs imams et enseignants de l’Arabe, demande au gouvernement de revoir les dispositions prises contre l’enseignement de franco-arabe dans les établissements scolaires.

 « Les imams et les enseignants arabophones demandent l’ouverture immédiate  des portes de toutes les facultés, y compris le département de la langue arabe devant les bacheliers de l’enseignement franco-arabe et la création d’une Direction Nationale de l’Enseignement Franco-arabe qui orientera et veillera sur cet enseignement important du primaire à l’université » lit-on dans une déclaration.

En plus, le collège des religieux (Imams et enseignants arabophones de Guinée) sollicite des bourses de formation pour les étudiants, le perfectionnement en français des diplômés…

« A défaut de non obtention de ces recommandations ci-dessus, nous demandons pure et simple notre autonomie totale » menace le collège des Imams.

Comme la Mèdecine, l’Enseignement Franco-Arabe en Guinée connait une certaine restriction des autorités de l’Education.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici