Le Guinéen Naby Keita dans l’équipe type du week-end européen

0
338
Un jeune joueur qui promet Photo : lequipe.fr
Un jeune joueur qui promet
Photo : lequipe.fr

Incontournable rendez-vous du début de semaine sur Francefootball.fr, voici l’équipe type du week-end des quatre grands Championnats (Bundesliga, Liga, Premier League, Serie A). Notre onze s’articule autour d’un 3-5-2. Le Guinéen de RB Leipzig y figure.

Petr Cech (Arsenal)
En concédant le 0-0 à domicile face à Middlesbrough, les Gunners perdent une bonne occasion de faire le trou, mais sans le gardien tchèque, ils décrochaient carrément de la tête de Premier League. Dans la première moitié du match, Cech a réalisé prouesse sur prouesse. Il y a notamment cette double parade sur Traoré et Ramirez à la 20e minute, puis un prodige sur ce même Ramirez après la demi-heure. Et à la 21e minute, c’est la transversale qui le sauve sur un coup franc de Ramirez. En seconde période, Boro a plus pensé à défendre, mais s’est montré extrêmement dangereux sur un contre de Traoré, juste avant l’heure de jeu. Pas de problème : Cech s’est encore surpassé !
Cesar Azpilicueta (Chelsea)
L’Espagnol a donné le tournis aux Red Devils par ses accélérations incessantes. Et il n’a rien lâché en phase défensive, démonstration d’une belle intégration dans un système à trois derrière, lui le latéral. Le 4-0 de dimanche permet à son équipe de Chelsea de stationner à un point du trio de tête de Premier League (Manchester City, Arsenal, Liverpool) et de creuser un gouffre (5 points) sur sa victime du jour.

Gabriel Paletta (Milan AC)
Face à la Juve, il forme avec Romagnoli un tandem qui concède bien peu aux redoutables et redoutés attaquants bianconeri, que ce soit Higuain, un Dybala sorti sur blessure ou son remplaçant Mandzukic. L’international italien n’a tremblé que sur un but de Pjanic (un coup franc) accordé dans un premier temps par l’arbitre puis refusé pour un douteux hors-jeu de position de Bonucci. Tant mieux pour les Rossoneri, qui battent 1-0 la Juve et deviennent leur premier concurrent dans la course au Scudetto.

Jesus Vallejo (Francfort)
Le défenseur central espagnol a complètement mis sous l’éteignoir les attaquants du HSV au cours de la balade de santé de l’Eintracht (3-0) à Hambourg, vendredi soir. Francfort grimpe au classement et vient s’incruster dans la zone européenne.
Franck Kessié (Atalanta Bergame)
Le jeune milieu ivoirien fait vivre le calvaire à ses vis-à-vis de l’Inter, et c’est lui qui provoque le penalty, transformé par Pinilla, qui donne la victoire à l’Atalanta (2-1) sur l’Inter d’un Frank De Boer au bord du limogeage. Kessié (4 buts et une passe décisive en Championnat, 1 but en Coupe d’Italie) est incontestablement l’une des grosse révélations de ce début de saison.

Ngolo Kanté (Chelsea)
Combien de kilomètres parcourus et de ballons arrachés des pieds de l’adversaire ? Une infinité, avec en bonus un superbe but (feinte de départ à gauche, crochet puis tir croisé du droit) pour conclure la leçon de football (4-0) donnée par le Chelsea de Conte au Manchester United de Mourinho. Le Français marque ainsi son premier but sous le maillot des Blues.

Steven N’Zonzi (FC Séville)
De la classe et beaucoup de sang-froid sur le but qui, juste avant l’entrée du dernier quart d’heure, a permis à Séville d’ouvrir la marque face à l’Atletico Madrid et de prendre la tête de la Liga, en compagnie du Real Madrid. Il s’agit du premier but de la saison pour le natif de Colombes, qui a énormément travaillé en couverture au plus fort de la domination des Colchoneros.

Manuel Locatelli (Milan AC)
Déjà buteur face à Sassuolo, le jeune prodige rossonero (18 ans) inscrit le but du précieux succès (1-0) sur la Juventus d’une sublime frappe du droit qui touche le bas de la transversale puis gonfle les filets de Buffon. Locatelli délivre aussi une prestation pleine de vigueur et d’autorité, ne baissant jamais les yeux face aux bien plus experts bianconeri. Et dans le temps additionnel, c’est un autre «gamin», Gianluigi Donnarumma, 17 ans, qui sauve le résultat sur une conclusion de Khedira : le Milan revient à deux longueurs du leader turinois.

Naby Keita (RB Leipzig)
Le Guinéen a enfin trouvé le chemin des filets en Bundesliga, lui qui avait jusque-là marqué uniquement en Coupe d’Allemagne. Et pas une fois, mais deux : Naby Keita réalise un doublé qui permet au Red Bull Leipzig de dominer (3-1) le Werder Brême et de conforter sa place de dauphin du Bayern Munich. Le premier but est hyper spectaculaire, avec une accélération sur vingt mètres qui transperce littéralement la défense du Werder et une frappe du gauche après avoir dribblé le gardien, le second est réalisé d’une tête au second poteau en conclusion d’un centre de la gauche de Selke.

Sadio Mané (Liverpool)
Un but (demi-volée du droit sur un centre de Firmino) et une passe décisive pour Coutinho : l’attaquant sénégalais a vraiment fait la différence lors de la victoire (2-1) des Reds sur WBA, victoire qui permet à Liverpool du rejoindre Arsenal et ManCity en tête du Championnat anglais.

Nikola Kalinic (Fiorentina)
L’attaquant croate ne marquait plus depuis la première journée. Il s’est réveillé dimanche. Et de quelle manière ! Kalinic a inscrit trois buts d’un coup (c’est son deuxième triplé sous le maillot viola), en plus d’une passe décisive à Bernardeschi, se montrant ô combien déterminant dans la victoire-feu d’artifice (5-3) de la Fiorentina sur le terrain de Cagliari. Il a ainsi confirmé son retour en forme après les deux buts de jeudi dernier en Ligue Europa (3-1 chez le Slovan Liberec). Cinq buts en quatre jours : pas mal pour un joueur que l’on disait en crise !

 

FranceFootball

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici