Syli national : vers  la mise en place d’une équipe à forte ossature locale 

0
374

syli-national-of-guinea-include-kevin-constant2-1000x542Au lendemain de la défaite du Syli national de Guinée 1-2 face aux Léopards de la RD Congo, dimanche 13 novembre dernier au stade du 28 septembre à Conakry, une décision dissolvant l’équipe guinéenne et son staff technique dirigé par le coach Kanfory Lappé Bangoura, avait été la première option envisagée par le département en charge des Sports et ses structures partenaires.

Mais pourquoi y a-t-il eu changement ? C’et bien à cette question que le secrétaire général du ministère des Sports Fodé Isto Kéîra a expliqué sur une radio locale ce mardi 15 novembre.

‘’C’est vrai que le département a pris ses responsabilités en faisant venir le comité de normalisation et tout le staff technique dirigé par Kanfory Labé Bangoura pour taper du point sur la table. Et mettre chacun devant ses responsabilités», a reconnu d’entée Fodéba Isto Kéïra sur Espace FM.

Avant de révéler : ‘’Je vais vous dire sans langue de bois que notre première décision, c’était de dissoudre toute l’équipe et mettre tout le monde à la porte et chercher une autre équipe’’.
«Cette option n’a pas été retenue parce que simplement la compétition n’est pas terminée. Il ya encore un bénéfice de doute. Vous savez, les matchs vont reprendre.

Nous avons voulu donner une chance à M. Kanfory Lappé Bangoura en lui mettant en demeure de mettre en place une équipe nationale à forte ossature locale, ensuite on va se projeter sur des vrais professionnels qui sont titulaires dans leurs clubs. Parce que nous avons remarqué, on n’est pas des grands spécialistes du football, mais chaque fois la Guinée perd par exemple en deuxième mi-temps. Ça veut dire que les gens n’ont pas la compétition dans les jambes», a expliqué, avec un optimisme exagéré, Fodé isto Kéîra.

Nabilaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici