Fodé Bangoura aux  militants PUP : « n’échangez plus jamais vos voix contre les sacs de riz.. ».

0
336

fodeC’est ainsi que s’adressait le week-end dernier à ses militants, Fodé Bangoura, président du parti de l’Unité et du progrès- PUP.
C’était lors de l’assemblée générale hebdomadaire au siège du parti sis au quartier Cameroun, où les héritiers politiques du défunt président Lansana Conté ont dorénavant à cœur de faire renaitre de ses cendres, la formation politique sous la bannière de laquelle ils ont eu les beaux jours sous le cocotier. ‘’Nous allons vers les élections communales et communautaires. Il y a des moments, quand le général Lansana Conté, paix à son âme, avait dit qu’il voulait gagner les cinq communes de Conakry, il les a toutes obtenus grâce à vous’’ a rappelé d’entrée l’ancien ministre de Conté chargé des affaires présidentielles.

Qui ajoute un brin énigmatique : ‘’ Il y a eu un décès, c’est vrai. Mais pas un déluge’’. Sans doute, fait-il référence au décès de leur mentor le général Lansana Conté. ‘’Mais puisque on veut changer le changement, commençons par les communales. Ils ont dit que PUP est mort. Mais le PUP sortira sa liste, et ils sauront que nous avons existé et nous existerons’’, promet-il.
Et de mettre ses militants en garde contre la ‘’politique du ventre ’’.
‘’A l’approche des élections, ils vont commencer à vous apporter dans vos foyers des sacs de riz de couleurs jaunes et 50. 000GNF, avec des chaises pour que vous votiez pour eux. Refusez ça maintenant. Quand tu pointes un seul doigt sur quelqu’un et il est devenu riche, et il faut se pointer soi-même les neufs autres doigts», lance l’ex-petit président.

Fodé Bangoura de trancher dans le vif quant au positionnement politique du PUP : ‘’Nous sommes de l’opposition, on ne fera jamais d’alliance avec le Rpg-arc-en-ciel’’.

Parlant des démarches du pouvoir pour reconquérir l’électorat de la basse côte, Fodé Bnagoura est catégorique : ‘’le général Lansana Conté, paix à son âme, fut le père de la nation. Il n’a jamais divisé les Guinéens. Mais, ils ont commencé d’aller rencontrer tel sage ou notabilité soussou et tels autres pour, je ne sais quoi ? Mais je leur dit plus haut ici qu’ailleurs que cette affaire est politique et elle ne se règlera que politiquement. Ce n’est pas une affaire de soussou’’, estime Fodé Bangoura qui s’exprimait en langue nationale.

‘’Nous ne pouvons pas désobéir aux notables et sages de la basse côte, mais nous disons que cette affaire se réglera sur le volet politique’’, insiste-t-il enfin.
Nabilaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici