Insécurité : Fodé Bangoura tacle Alpha Condé!

0
210
Fodé Bangoura PUP
Fodé Bangoura PUP

« En quittant la maison le matin de bonheur, le citoyen guinéen porte trois inquiétudes. Est-ce qu’il pourrait avoir quelque chose à rapporter à sa famille le soir. Même s’il obtenait quelque chose, est-ce qu’il ne va pas s’en faire dépouiller par les bandits. Tout cela n’est pas grave, mais est-ce qu’après tout, il retournera à la maison, saint et sauf », a ainsi philosophé Fodé Bangoura, président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP).

Le patron de l’ancien parti au pouvoir s’exprimait le samedi 26 novembre dernier lors de l’Assemblée générale hebdomadaire du parti du défunt président Lansana Conté, sis au au quartier cameroun à la banlieue immédiate de Conakry.

Et de poursuivre son argumentaire : ‘’Puisque si avant, les bandits braquaient les boutiques et autres magasins, ils faisaient les pikpokets dans les marchés, aujourd’hui ce sont les responsables administratifs qui sont devenus leurs cibles’’.‘’

Le préfet de Coyah qui est agressé (Ibrahima barboza Soumah, Ndlr) a fait ses premiers pas ici dans les entrailles du PUP. C’est nous qui avons fait leurs promotions avec d’autres jeunes dans la jeunesse du parti. Alors, on arrange quelque chose qui est gâté. C’est gâté ! Levons-nous maintenant pour construire notre pays, un étranger ne viendra faire cela à notre place’’, lance Bangoura à ses militants qui n’ont eu de cesse d’entonner des chants et danses à la gloire de l’ex-parti ‘’champion’’ et à son feu leader le général Lansana Conté.

Nabilaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici