Guinée : un mini-championnat de luttes prévu le 27 décembre à Conakry

0
256

lutte2L’enceinte du palais des sports du stade du 28 septembre, abrite à partir du mardi 27 décembre 2016, un championnat de lutte associée.

Cette compétition réunira des acteurs du sport militaire et paramilitaire sur le tapis et avec une participation de la lutte associée. La sélection des lutteurs a déjà démarré. « il y a une centaine de jeunes qui s’entraînent chaque matin ici. Nous procédons à la sélection des meilleurs dans chaque catégorie pour le tournoi. A ce jour, plus de 1000 jeunes pratiquent la lutte mais seulement 75 d’entre eux sont en mesure de se frotter aux autres » a lancé Alpha Oumar Barry, directeur technique national de la fédération guinéenne de lutte associée.

La lutte était invitée aux jeux olympiques Rio 2016, mais les athlètes n’ont pu participer à cette compétition. Aucune raison n’a été évoquée par les autorités pour justifier cela. Un fait qui offusque Mamadou Bobo Sow secrétaire général de la fédération guinéenne de lutte associée: « on a transmis des correspondances au ministère des sports. Les responsables nous ont promis 5 places pour l’ensemble de la délégation. A la veille, je me suis rendu au département mais rien ne nous a été dit. Nos places étaient pourtant réservées par les organisateurs » a t-il rappelé.

Sur le plan national, le tournoi communautaire de Gaoual a cependant été disputé. Les lutteurs ont aussi participé aux jeux régionaux de Boké qui ont regroupé plusieurs disciplines sportives disputés fin novembre et début du mois de décembre 2016. Des projets sont annoncés en 2017,  » les principaux objectifs du prochain exercice: la formation des entraîneurs et arbitres. Je ne dis  pas qu’on est vieux mais on veut passer la main à la nouvelle génération. Les jeunes qui sont avec nous ont aussi besoin d’acquérir certaines connaissances et participer à des compétitions internationales comme officiels’’ rassure Mamadou Bobo Sow.

Outre les problèmes financiers auxquels sont confrontés les responsables de cette discipline, le bâtiment abritant le siège de la fédération guinéenne de lutte associée construit en 1962 se trouve dans un état de dégradation poussée. Grâce à de bonnes volontés, l’infrastructure est en rénovation et les équipements sont également entrain d’être renouvelés a t-on constaté.

Abdallah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici