Guinée : Les membres de la CENI à l’école de la prévention des conflits

0
343
Les membres de la CENI,
Les membres de la CENI,

Conakry, Guinée- Dans le cadre du processus électoral en cours en Guinée, les commissaires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), sont à l’école de la prévention des conflits, à l’initiative du Centre européen d’appui électoral (ECES).

A travers son programme d’appui à la crédibilité et à la transparence des élections en Guinée (PACTE 2 Guinée), l’ECES a initié le curriculum de formation innovant, efficace et durable pour renforcer les capacités en leadership et gestion des conflits pour les commissaires de la CENI et certains cadres techniques de l’institution électorale.

Cette formation qui se tient à Conakry du 15 au 21 décembre est financé par l’Union européenne.

Le représentant résidant d’ECES en Guinée a indiqué que le programme de leadership et prévention des conflits ( LEAD) a pour objectif général de renforcer les capacités des acteurs électoraux en matière de leadership, accroître leur capital de confiance et de leur fournir les outils nécessaires à la prise de décision et à la gestion des conflits tout au long du cycle électoral.

M. Dominique Weerts, ajoutera que le programme permet de renforcer les capacités à long terme des acteurs électoraux guinéens, et de créer un pool de formateurs LEAD nationaux capables de former de manière autonome à leur tour de futurs participants.

Pendant la seconde activité de cette formation, dira M. Weerts, les 31 participants de la CENI seront semi-certifiés à l’issue du processus et contribueront à la diffusion de la cascade LEAD dans les 33 préfectures de la Guinée.

Selon lui, les formateurs seront ensuite déployés afin de mettre en œuvre, sous la supervision des formateurs LEAD certifiés/certifiants, 33 nouvelles formations LEAD adressées aux parties prenantes électorales issues des sous-préfectures. Il a terminé son laïus par attirer l’attention des commissaires sur les travaux de modification des textes sur les collectivités et ceux de code électoral au niveau des parlementaires.

Avant d’ouvrir les travaux, la vice-présidente de la CENI a tenu à remercier les initiateurs de cette session de formation. Hadja Biya Diallo a indiqué que son institution mesure les enjeux que les parties prenantes au processus attendent de la CENI en ce qui concerne l’organisation des prochaines élections communales.

Elle a invité ses collègues et autres participants à plus d’attention et de participation à la formation qui se veut un cercle d’échange.
Nabilaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici