Assemblée nationale : voici la raison qui a poussé les députés de l’UFDG à créer le vide (Ousmane Gaoual)

0
235
L’Assemblée nationale a besoin de transparence

Honorable Ousmane Gaoual député de l’Ufdg a expliqué chez nos confrères de Sabari fm la raison pour laquelle, les députés du groupe des libéraux – démocrates ont boudé la salle de l’assemblée nationale lors de l’examen du projet de code électoral le mercredi 04 janvier, jour de la cérémonie de clôture des travaux de la session budgétaire.

Dans l’émission « Terrain Politique » du dimanche 08 janvier, Ousmane Gaoual Diallo a expliqué que son groupe parlementaire n’a pas quitté la salle de l’hémicycle à cause du refus de la majorité d’adopter le projet de code électoral conformément aux conclusions des accords du 12 octobre 2016 comme certains le font croire y compris du camps de l’UFDG. Selon lui, la loi prévoit 90 jours, la durée de la session budgétaire. Or le mercredi 04 janvier,  jour de la cérémonie de clôture des travaux de la session budgétaire était le 92eme jour des travaux de l’assemblée nationale. Et c’est ce jour qui a été choisi pour passer à l’adoption du projet du code électoral.

A la question, de savoir pourquoi, l’adoption dudit projet n’a pas été planifié dans un délai légal, Ousmane Gaoual accuse la majorité présidentielle d’avoir modifié unilatéralement l’agenda d’adoption de ce projet.

C’est donc pour ne pas cautionner la violation de la loi que les députés du parti de Cellou Dalhein Diallo ont créé le vide, à en croire Ousmane Gaoual Diallo. Car selon lui, même si ce projet de code électoral avait été adopté, il aurait pu être  attaqué  par n’importe qui parce qu’adopté en violation de la loi.

Dans tous les cas,  l’adoption du projet de code électoral « litigieux » a été reportée.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici