Clash : Makanera sans pitié avec Faya : « c’est le politicien le moins intelligent en Guinée  » (Entretien)

0
225

Dr Faya Millimono, leader du Bloc Libéral (BL) aura, d’une certaine manière, occupé l’actualité nationale en ce début d’année 2017. En effet, l’opposant qu’on taxe aussi d’être atypique a eu droit auprès du Chef de l’Etat Pr Alpha Condé à sa première audience à Sékhoutouréah. Mais avant, Monsieur Milimono s’est vu décerné la distinction du ‘’Meilleur politicien de l’Année 2016’’ par une agence privée de la place. Deux évènements qui auront été accueillis différemment par nombre de Guinéens. C’est le cas de l’ancien ministre de la communication Alhousseine Makanera Kaké, et actuel leader du Font national pour le développement (FND).

Et voici ce qu’il a dit de Faya Millimono: « Moi, je considère que c’est un non-évènement », a-t-il lancé, un brin dédaigneux au sujet de l’audience qu’a accordée récemment le président Alpha Condé à Dr Faya Millimono. Et dans un entretien réalisé mercredi 18 janvier dernier, Makanera d’ajouter, sévère : « Vous savez, le politicien le moins intelligent en Guinée, c’est Faya Millimono ».
Ah, bon ! Qu’est-ce qui vous fait dire cela?, lui a-t-on ainsi questionné.
Il esquisse tout d’abord un sourire frisant la moquerie, avant de tempêter : ‘’J’ai été surpris d’entendre que le politicien de l’année c’est Dr Faya Millimono. Le meilleur politicien de l’Année 2016. Je ne sais pas quel est le critère pour choisir le meilleur politicien de l’année 2016?’’, s’est interrogé M. Kaké, qui estime que quoi qu’il arrive, le meilleur politicien, c’est celui qui a su faire adhérer la majorité des Guinéens à sa vision. ‘’Maintenant, quelqu’un qui est candidat à la Présidence de la République et qui a bénéficié le soutien d’un ancien Président de la République, qui n’a pas eu un dixième des voix d’une commune, si c’est lui qui est le meilleur politicien, vraiment ! Le ridicule ne tue pas dans ce pays’’, a-t-il fait dans la raillerie. Et de détailler : ‘’Mais ce qui est par contre constant, si Faya n’a pas été député, vraiment ! Il n’est pas intelligent.

Vous vous rappellerez qu’en 2013, quand nous sommes allés au dialogue, il s’est opposé et à la mouvance et à l’opposition. Sinon, personne ne pouvait comprendre là ou les Mouctar (Ndlr: Diallo, NFD) et les Aboubacar Sylla, (ndlr UFC) ont été députés, il pouvait être sur la liste de l’UFDG. Cette fois encore, on va pour le dialogue, il s’oppose et à la mouvance et à l’opposition. Et finalement, il s’engouffre dans une brèche qu’il ne connait même pas. Et il commence à dire : ‘on a violé les lois’ ou bien ’on défend le droit des citoyens’. Qui est mieux placé pour défendre le droit des citoyens que les députés. Parce qu’eux, c’est consacré par la loi qui dit que : ‘le député est le représentant de la nation entière’. C’est pourquoi les dix tiers sont élus sont sur la liste nationale’’, précise Makanera.

Mais est-ce ce n’est pas sa constance qui a prévalu à cette distinction ? Puisque jusque-là il a le mérite de ne s’être pas fait remorquer par aucun parti politique. A-t-on rebondi.
Et Makanera de multiplier les interrogations : Constance par rapport à quoi ? Qu’est-ce qu’on appelle constance?
Constance par rapport à sa position d’opposant atypique, qui n’a voulu faire de compromis qui le rattraperait plus tard, sommes-nous à nouveau revenus à la charge.

Mais il était toujours incrédule. Surtout quand il réinterroge : ‘’Par rapport à la contestation systématique ? C’est ce que vous appelez constance ? Parce que l’idéal ce n’est pas de contester tout le monde. C’est défendre ce qui est possible et ce qui peut être utile pour le pays. Quand vous contestez tout le monde, finalement vous ne faites rien. Parce que si vous n’êtes compris par personne, finalement qu’est-ce que vous faites ? C’est rien !’’
«Je vais vous dire encore l’une de ses incohérences. Lorsqu’un politicien critique le président de la République, l’objectif c’est quoi ? D’un : amener le président à changer. De deux : ramener ceux qui soutiennent le président à épouser sa position d’opposant.

Mais c’est lui que tu vois, il critique le président pour dire que ’le président n’est pas bon, c’est une catastrophe’. Et c’est la même personne qui critique ceux qui quittent le président-là. Mais où est l’intelligence dans ça?’’ Interroge Makanera à l’infini.
Oui, mais s’il ne voit pas où se donner de la tête, n’a-t-il pas raison de critiquer les deux parties?, a-t-on, inlassablement, risqué.
‘’Non, non ! Si vous dites qu’il a raison, donc tout le monde a ses raisons. Donc, tout le monde est le meilleur politicien de la Guinée. L’essentiel, c’est de voir est-ce que la logique qui est admise par tout le monde est conforme à vos critiques. Mais tu critique le président en même temps tu critique d’autres pour avoir quitté le président. Où est l’intelligence dans ça?’’

Propos recueillis par Nabilaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici