Assemblée Nationale : « Je crains des débats inutiles » réagit Cellou Dalein

0
281

Conakry, Guinée :  «Nous devons nous efforcer de doter notre pays des lois qui soient acceptées par tous. Je vous invite donc à transcender nos divergences pour l’intérêt supérieur de la Nation. Notre statut politique nous confère donc pendant les échéances prochaines d’accompagner de la manière la plus franche te la plus constructive cette logique… »

C’est avec cela que  l’Honorable  Kory Kondiano, président de l’Assemblée nationale, s’est adressé aux 85 députés sur 113 présents à l’hémicycle ce jeudi 09 février, à l’occasion de l’ouverture de la session extraordinaire.

Celle-là même lors de laquelle les députés s’attèleront  à l’adoption entre autres du Code électoral et le code des collectivités. Histoire de baliser finalement le chemin menant à l’organisation des élections locales tant attendues.

Toutefois en dépit des assurances du président Alpha Condé de respecter et faire respecter les décisions issues des dialogues politiques successifs, transmises par le représentant du  chef du chef de l’Etat en charge des Institutions, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG reste sceptique.

«Je n’ai pas senti l’engagement. Je crains qu’on se retrouve dans des débats inutiles. Par contre, je suis très satisfait du ministre conseiller du président de la République chargé des institutions qui a réitéré l’engament du Président de la République – Alpha Condé- de respecter et de faire respecter les décisions des dialogues politiques…Le code électoral qui a intégré justement des décisions des dialogues politiques», a ainsi indiqué le chef de file de l’opposition.

Faut-il rappeler que durant une quinzaine de jours, les députés  auront à examiner cinq projets de lois organiques portant notamment sur le code électoral, le code des collectivités, la loi organique relative au code des collectivités et une convention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici