Chine : les paiements mobiles en plein essor en 2016

0
368

Stimulée par la croissance explosive de la finance sur Internet, la Chine connaît actuellement un boom du marché des paiements mobiles. Les données ont ainsi montré que la valeur des paiements mobiles à des tiers en Chine a triplé pour atteindre 38 000 milliards de Yuans (5 500 milliards de dollars) en 2016.

Avec la popularité du paiement mobile, les Chinois peuvent profiter de la vie sans devoir avoir toujours sur eux argent ou cartes ; tout ce qu’il leur suffit est un appareil mobile.

Aujourd’hui, même les agriculteurs et les bergers vivant dans les villages les plus reculés du Tibet peuvent utiliser leurs smartphones pour acheter des articles de première nécessité en ligne depuis que les villages administratifs locaux ont été complètements couverts par les signaux de communication.

Un sondage mené par Nieslen, société américaine d’information, de données et d’évaluation, a révélé qu’environ 86% des consommateurs chinois payaient leurs achats en ligne avec des applications mobiles, dépassant de loin les autres pays.

Par ailleurs, un article du Financial Times a montré que la valeur des paiements à des tiers en Chine a triplé pour atteindre 38 000 milliards de Yuans en 2016, soit près de 50 fois plus qu’aux États-Unis pendant la même période.

De même, d’après un rapport publié par l’Association chinoise de paiement et de compensation, environ 60% des consommateurs chinois qui utilisent le paiement mobile se servent d’applications de paiement mobile chaque semaine, quand bien même la plupart de ces transactions ne portent que sur des petites sommes.

Les experts ont souligné que les paiements mobiles apportent une grande commodité aux petites et micro-entreprises. Sans procédures compliquées ni seuil, ils peuvent accélérer l’efficacité des transactions. Ce service, ont-ils ajouté, peut également compléter les systèmes de paiement fournis par les grandes institutions financières.

Les paiements mobiles ont atteint les zones urbaines et rurales de la Chine d’une manière équilibrée.

Selon Yin Zhentao, directeur adjoint du Centre de recherche en droit et réglementation financiers de l’Académie chinoise des Sciences Sociales, le paiement à un tiers n’a pas seulement transformé les habitudes de consommation des Chinois, mais il a également contribué à la modernisation des services bancaires en ligne, téléphoniques et autres ; ces services, a-t-il également ajouté, ont abaissé le coût des transactions et ont stimulé la vitalité des entités commerciales en conséquence.

Y voyant des occasions d’affaires, un certain nombre de sociétés de financement sur Internet ont de leur côté commencé à tâter le terrain sur les marchés étrangers.

Ainsi, Alipay, une plate-forme de paiement à tiers en ligne gérée par Ant Financial Services Group, une société affiliée de l’Alibaba Group, fournit maintenant des services de paiement en ligne et de remboursement de taxes aux touristes chinois voyageant à l’étranger en s’associant avec les agences de paiement et les entreprises locales.

Dans le même temps, la plate-forme a conclu des accords de coopération avec des fournisseurs de services de paiement dans des pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Russie et le Brésil.

Le « financement sur Internet » a été inclus dans le rapport de travail du gouvernement chinois pendant trois années consécutives depuis 2014. Les sujets liés à l’ordre du jour, comme la prévention des risques et la direction du développement, devraient également être discutés lors des sessions de l’Assemblée Nationale Populaire et de la Conférence consultative politique du peuple chinois de cette année.

Du Yifei, journaliste au Quotidien du Peuple

De plus en plus de consommateurs choisissent d’utiliser le paiement mobile. (Photo : Alipay)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici