Education : le vent de la grève emporte deux ministres (Décret)

0
273
Sékou Kourouma a été plusieurs fois dénoncé par les fonctionnaires

Conakry, Guinée : La grève des enseignants du pays qui a paralysé le pays et sévèrement la capitale Conakry, a emporté ce lundi deux chefs de départements à la base de la colère des enseignants.

 

Il s’agit de ceux des ministères de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kourouma et de la Fonction publique, Sékou Kourouma. A l’origine, ces ministres ont géré le recrutement de nouveaux agents de l’Education en pleine période des classes et ça foiré. La « magouille » dénoncée par les candidats et la grève qui s’en ait suivit, n’a pas facilité la tâche aux Kourouma.

Désormais, le  Ministre de la Fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration est  Billy Nankouma Doumbouya, administrateur civil, précédemment conseiller principal dudit Ministère.

Le

Ibrahima Kourouma, ex Ministre Enseignement Pré-universitaire

nouveau Ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation est  M. Ibrahima Kalil Konaté, enseignant, précédemment directeur communal de l’éducation de Matoto.

La grève occasionné ainsi a mis le système éducatif en congés forcés de plus de deux semaines. Pire, sept guinéens sont morts dans les manifestations de rue qui ont failli bien vaciller le pouvoir de Conakry.

 

La ministre de l’Environnement fait les frais d’un autre décret. La nouvelle Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts est : Madame Aissatou Baldé, économiste, précédemment chef de cabinet dudit Ministère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici