La Chine a été le premier pays à s’acquitter de sa cotisation annuelle aux Nations Unies en 2017

0
240

 

Selon Farhan Haq, le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, qui a révélé l’information lors d’une conférence de presse régulière, la Chine a déjà payé sa cotisation annuelle 2017 aux Nations Unies.

Elle est non seulement le premier des cinq membres permanents du Conseil de sécurité à l’avoir fait, mais aussi le premier pays parmi les « grands contributeurs » à avoir rempli ses obligations de paiement.

Depuis 2016, les Nations Unies ont mis en place une nouvelle répartition de leur budget ordinaire, et dans ce cadre, la proportion de la part de la Chine, qui était précédemment de 5,148%, est passée à 7,921%. En accord avec cette nouvelle proportion, la cotisation de la Chine aux Nations Unies, qui était de 196 millions de dollars en 2016, est, selon le budget ordinaire de 2017, de 199 millions de dollars. La Chine est encore un pays en développement, son développement économique et social est encore déséquilibrée et son revenu par habitant faible, mais, à chaque fois, la Chine a rempli ses responsabilités et obligations et surmonté ses difficultés et payé intégralement et en temps opportun sa contribution aux Nations Unies. Mais la Chine s’oppose au traitement différent entre elle et les autres pays en développement en termes de cotisations de membres, et elle n’accepte pas la méthode de calcul qui excède ses capacités de paiement.

L’approche positive du gouvernement chinois a également reçu les éloges de certaines personnes de l’Organisation des Nations Unies. M. Simon, directeur adjoint du Comité de développement économique des Nations Unies (CESNU/ECOSOC) a déclaré au journaliste du Quotidien du Peuple que le fait que la Chine ait été le premier des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies à verser sa contribution en 2017 démontre pleinement l’importance qu’elle attache à ses obligations internationales et qu’elle remplit fidèlement ses engagements nationaux et internationaux.

De son côté, Uwaifo Aromose, directeur de l’Institut Barinu pour le développement économique, une ONG dépendant des Nations Unies, a déclaré au Quotidien du Peuple que le paiement intégral et en temps opportun des contributions constitue une des responsabilités et un devoir des États membres des Nations Unies. Le fait que les cotisations de la Chine à l’ONU soient payées en totalité et en temps voulu a joué un rôle majeur pour le fonctionnement normal des Nations Unies en y injectant du sang frais, permettant d’assurer l’exécution efficace et en temps opportun des travaux des Nations Unies.

Le budget ordinaire des Nations Unies est fixé une fois tous les deux ans. Le pourcentage évalué par l’Organisation des Nations Unies est basé sur le principe de la capacité de paiement des États, ajusté une fois tous les trois ans. Selon les statistiques des Nations Unies, chaque année, un certain nombre de pays ont des arriérés de paiement pour diverses raisons. Ainsi, en 2016, 145 pays avaient payé leur contribution et 48 pays ont encore des arriérés jusqu’à ce jour.

Li Bingxin, journaliste au Quotidien du Peuple

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici