samedi, mai 18, 2024

L’attachement indéfectible de Xi Jinping à la lutte contre la pauvreté

« Sortir la population rurale pauvre de la pauvreté dans les temps prévus, faire que tous les comtés pauvres sortent entièrement de cette situation, résoudre la pauvreté globale régionale, tout cela constitue la ligne de fond de notre tâche de construction d’une société modérément prospère sur tous les plans, et une promesse solennelle que nous avons faite ».

C’est en ces termes que, le 21 février, Xi Jinping a exprimé toute sa détermination lors d’une séance d’étude collective du Bureau politique du Comité central du PCC sur la situation de la lutte contre la pauvreté en Chine et une meilleure mise en œuvre avec précision des mesures prises en ce sens.

Xi Jinping est connu comme un dirigeants « viscéralement attaché à la lutte contre la pauvreté ». A l’approche du Jour de l’An 2017, il a déclaré avec toute sa sincérité : « Pour la nouvelle année, ce à quoi je suis le plus attaché, ce sont les pauvres, ce qu’ils ont à manger, où ils peuvent habiter, s’ils peuvent ou non passer une bonne nouvelle année, avoir une bonne Fête du Printemps ». Le 24 février, le Quotidien du Peuple, le journal le plus influent de Chine, a publié un article en pleine page intitulé « L’attachement indéfectible du Secrétaire général Xi Jinping à la lutte contre la pauvreté ».

Au début de 1969, lorsque Xi Jinping fut envoyé à Yan’an, dans le Shaanxi, pour y travailler dans un village agricole, il était âgé de moins de 16 ans. « Quand on part soudainement de Beijing pour se retrouver dans un endroit particulièrement pauvre, on ressent une impression très profonde », « Là-bas, la terre est très mince, il n’y a pas d’engrais, on ramasse le fumier, on sème, mais même en semant beaucoup, on ne récolte pas grand-chose ». Xi Jinping a travaillé à la campagne à Liangjiahe pendant sept ans, dont deux ans secrétaire de section du Parti. Quand il était secrétaire de section du Parti, Xi Jinping, qui venait d’avoir 20 ans, pensait surtout à une chose : que tout le monde puisse avoir un peu plus de nourriture, et un peu d’argent de poche . À cette fin, il a dirigé les villageois dans le creusement d’un puits de grand diamètre, de créer quelques lopins de terre irriguée sur la rivière d’un fossé, puis ce fut la réparation du barrage de limon et la création de champs en terrasses, allumant tous les soirs une lampe-tempête pour de dures travaux de nuit.

En 1982, Xi Jinping est venu travailler à Zhengding, dans la Province du Hebei, et là encore les conditions de vie étaient précaires. Avec lui, il avait emmené tout un ensemble de choses venant de l’époque où il travaillait à la campagne, ainsi que les vêtements qu’il avait portés quand il avait été militaire, mais, là-bas, il ne disposait même pas d’une chambre, toute sa vie se passait dans son bureau, deux simples bancs lui servirent de sommier pour dormir, et il avait même dû apporter sa propre literie. Les populations locales n’avaient pas assez à manger, et les gens devaient aller un peu partout pour trouver de quoi se nourrir. Xi Jinping a visité plus de 200 villages dans le comté de Zhengding, les encourageant tous à généraliser le système de responsabilité globale.

En 1997, lorsque Xi Jinping travaillait dans le Fujian, il est allé à plusieurs fois en visite d’inspection à Xihaigu (dans le Sud du Ningxia). « Là-bas, c’était vraiment pauvre, et certains vivaient même dans des cavernes, il n’y avait rien dans les maisons, il n’y avait absolument rien de valeur, ils étaient vraiment tout à fait démunis. Certains n’avaient que deux ou trois pantalons pour toute une famille ». La première fois que Xi Jinping est allé à Xihaigu, il fut profondément choqué par la vie très dure de cet endroit. Alors qu’il était secrétaire adjoint de la Province du Fujian, il mit sur pied, en réponse à un appel du gouvernement central, une équipe pilote de collaboration entre le Fujian et le Ningxia, et fit, en tant que leader, un bon travail de lutte contre la pauvreté, comme l’acquisition de techniques d’ingénierie de puits dans le domaine des infrastructures de vie, le changement des pentes en champs en terrasse ou le développement de l’industrie de la pomme de terre dans le domaine de la production.

En tant que secrétaire adjoint puis gouverneur du Fujian, Xi Jinping proposa l’idée de « lutter vraiment contre la pauvreté, aider vraiment les pauvres ». Xi Jinping estime que la lutte contre la pauvreté doit vraiment résoudre le problème. Premièrement, pour le bien de la prochaine génération il faut que les enfants puissent aller à l’école, et que l’éducation ne soit pas à la traîne. Deuxièmement, il faut assurer la protection de certaines des installations publiques de base, comme les routes, l’eau, l’électricité, etc., pour parvenir à l’égalité en matière de services publics. Ensuite, ceux qui vivent dans la montagne doivent vivre de la montagne, ceux qui vivent au bord de l’eau doivent vivre de l’eau, en fonction de leurs conditions et de leurs capacités, et leur enseigner les compétences nécessaires pour qu’ils puissent compter sur eux-mêmes. Cela veut dire, par exemple que si quelques grands-pères, quelques grand-mères, élèvent des poulets, des canards, des moutons et qu’on leur donne des variétés sélectionnées, qu’on leur enseigne l’alimentation scientifique, qu’on leur accorde des fonds de soutien, ils pourront gagner des milliers de Yuans chaque année et sortir de la pauvreté. Pour les jeunes, la route principale consiste à les mettre sur la voie de l’emploi, en leur faisant suivre une formation, et leur permettre de trouver un travail à l’extérieur. Enfin, quant à ceux qui se lancent dans l’élevage ou la culture, il faut les aider à améliorer la valeur ajoutée de leurs produits.

Liu Junguo, journaliste au Quotidien du Peuple

Latest

Gestion des risques en Guinée : « Nous sommes assis sur une bombe à retardement… »

Conakry, Guinée : de la gestion des risques de...

Mercato : Facinet Conté file en Suisse…

Conakry, Guinée : l'attaquant guinéen, Facinet Conté, découvert lors...

REAL MADRID : Vinicius Jr et Mbappé, la guerre qui inquiète Madrid

Kylian Mbappé va découvrir un nouveau monde en rejoignant...

Newsletter

spot_img

Don't miss

Gestion des risques en Guinée : « Nous sommes assis sur une bombe à retardement… »

Conakry, Guinée : de la gestion des risques de...

Mercato : Facinet Conté file en Suisse…

Conakry, Guinée : l'attaquant guinéen, Facinet Conté, découvert lors...

REAL MADRID : Vinicius Jr et Mbappé, la guerre qui inquiète Madrid

Kylian Mbappé va découvrir un nouveau monde en rejoignant...

Bamako : Les partis politiques rejettent le «piège» des conclusions du dialogue inter-Maliens (RFI)

Les partis politiques rejettent le « traquenard » des conclusions du...
spot_imgspot_img

Gestion des risques en Guinée : « Nous sommes assis sur une bombe à retardement… »

Conakry, Guinée : de la gestion des risques de toutes sortes à la question des récurrents incendies en Guinée, de la nécessité de renforcement...

Mercato : Facinet Conté file en Suisse…

Conakry, Guinée : l'attaquant guinéen, Facinet Conté, découvert lors d’un stage de détection à Marrakech organisée par Premier Art, s’est engagé avec le club...

Recrutement à la Fonction publique : Le Ministre a𝐧𝐧𝐨𝐧𝐜𝐞 la date, m𝐨𝐝𝐚𝐥𝐢𝐭és 𝐞𝐭 𝐝𝐞𝐬 i𝐧𝐧𝐨𝐯𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 t𝐞𝐜𝐡𝐧𝐨𝐥𝐨𝐠𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬.

𝐂𝐨𝐧𝐚𝐤𝐫𝐲, 𝐥𝐞 𝟏𝟒 𝐦𝐚𝐢 𝟐𝟎𝟐𝟒 – Le ministre du Travail et de la Fonction publique Guinée, Faya François Bourouno, accompagné des cadres de son...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici