Comment la seule minorité ethnique chinoise vivant en bord de la mer s’est engagée sur la voie de l’enrichissement

0
325

Ruan Aixing, député à l’Assemblée nationale populaire, secrétaire de la section du Parti du village de Wutou, située dans une région éloignée du Guangxi, possède une magnifique expérience, celle d’avoir aidé des villageois de l’ethnie Jing à sortir de la pauvreté, et il est grâce à cela devenu le centre d’attention des médias lors des Deux sessions.

Les Jing sont une des minorités ethniques les moins nombreuses de la Chine du sud, c’est aussi la seule minorité vivant au bord de la mer, et ils se trouvent principalement sur trois petites îles situées à la jonction de la Chine continentale et du Vietnam, Wutou, Wanwei et Shanxin. Le village de Dongxing Wutou se trouve sur l’île de Wutou, dans le Guangxi, et compte 2 225 habitants, dont 98% sont des Jing.

Selon Ruan Aixing, « Le village se trouve au bord de l’océan, la salinisation des terres est grave, et la production de riz par mu de seulement 200 livres », soulignant la pauvreté du village. Mais quand on est pauvre, on veut naturellement du changement. Ruan Aixing et les cadres du village ont une nouvelle idée : transformer les étendues d’eau salée en étangs d’élevage de crevettes. Au début, les villageois se sont inquiétés : si un jour on voulait les reconvertir en rizières, pourra-t-on à nouveau transformer les étangs à poissons ? Sans aucune expérience de l’élevage, comment faire en cas de pertes ?

« Nous travaillons d’un côté en faisant du porte à porte, et d’un autre en mettant la main à la pâte pour donner l’exemple. Ces cadres du village qui ont montré l’exemple l’ont fait en étant responsables chacun de 30 mus. La première année, le bénéfice net a été de plus de 50 000 Yuans. Inutile de vous dire qu’après ça, les villageois se sont précipités pour transformer les étendues d’eau salée », a déclaré Ruan Aixing.

Afin de promouvoir le développement global du village, Wutou s’est aussi lancé dans le « Projet d’enrichissement 3331 », à savoir que 30% des personnes du village feront de la pêche maritime, 30% seront engagés dans l’aquaculture, 30% dans le traitement des fruits de mer, et 10% dans des activités de commerce frontalier, formant un modèle de développement industriel partagé tout en un « production-transformation-vente ».

En tant que député à l’Assemblée nationale populaire, les recommandations annuelles de Ruan Aixing ont porté sur le développement des minorités ethniques, et la construction d’infrastructures dans les zones frontalières. « Depuis les quatre ans que je suis représentant, au total, j’ai fait 12 recommandations, et chacune d’entre elles a reçu une réponse. Les politiques de soutien de l’État aux minorités ethniques sont vraiment remarquables, rien qu’avec les fonds de soutien de la Commission des affaires ethniques de l’Etat, les Jing des trois îles peuvent recevoir chaque année 1 million de Yuans ». Selon Ruan Aixing, à l’heure actuelle, la grande majorité des gens du village vivent désormais dans des bâtiments à étages en dur, le revenu annuel par habitant est de 13 000 Yuans, et dans le village il y a plus de 300 voitures particulières, soit une pour trois foyers.
Le 3 mars 2017 à 15h00, la 5e session du 12e Comité national de la CCPPC a débuté dans le Grand Hall du Peuple à Beijing. La photo montre une représentante d’une minorité ethnique accordant une interview à des journalistes. (Zhang Xiuke / Le Quotidien du Peuple)

Par Chen Yanan et Wang Yunna, journalistes au Quotidien du Peuple

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici