Mairie de MATOTO : Au moins 600 mariages célébrés en trois semaines

0
633

Conakry, Guinée : Au moins 600 actes de mariages sont signés, ces trois dernières semaines, à l’Etat civil de Matoto qui ne désemplit plus, surtout à la veille du mois de Ramadan, a-t-on appris de sources dignes de foi.

« Nous avons des registres pour l’enregistrement des actes de mariages. Chaque enregistre compte 100 feuillets. Ces trois dernières semaines, nous avons fini avec au moins 6 registres » explique à Guinéetime un officier de l’Etat civil de la commune de Matoto, l’une des plus grandes communes de la capitale Conakry. Les cinq communes de Conakry sont toutes objet d’affluence ces temps-ci.

A Matoto, le pic des enregistrements se situe les week-ends, en l’occurence du vendredi au samedi. Près de 60 à 70 mariages à célébrer sont notifiés par jour !

Star du foot, de la musique, intellectuel et simple citoyen y passent.

La communauté musulmane est aux portes du mois de ramadan en Guinée. Une occasion pour le fidèle musulman d’officialiser une relation amoureuse devant Dieu et les Hommes.

A Matoto, comme par le passé, l’affluence pour la célébration des mariages a poussé l’administration de l’Etat civil de Matoto à changer ses habitudes.

Le passage d’un couple de mariés devant l’officier prend moins de temps, selon nos constats. Aussi, trois à quatre signatures peuvent avoir lieu en même temps !

« Nous avons plus de jeunes officiers de l’Etat civil, très dynamiques » poursuit notre source.

Cette facilité à enregistrer le mariage au civil, après la phase religieuse, contraste avec l’enregistrement des naissance, regrette l’officier de l’état civil.

Plusieurs parents violent, pense-t-il, le droit des enfants en retardant l’enregistrement de leur naissance à la mairie. Pourtant, dit-il, il y a assez de facilités en ce moment.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici